19/08/2012

Question écrite de J. Maus relative au coût du hall omnisports de la rue E. Muraille

Question

 

Au cours de cette législature, le conseil a été amené à voter plusieurs articles budgétaires afin d’apporter diverses améliorations au hall omnisports de la rue E. Muraille.

 

Les services peuvent-ils communiquer le coût global du hall omnisports (construction + améliorations ultérieures) ainsi que le montant des subsides obtenus ?

 

Réponse

 

Coût de la construction et de l'équipement réalisés à ce jour et subsides obtenus :

 sport, hall omnisports, la Préalle, hall omnisports de la Préalle, rue Emile Muraille, coût du hall omnisports, subsides

 Montant estimé des travaux encore à réaliser et subsides y relatifs : 

sport, hall omnisports, la Préalle, hall omnisports de la Préalle, rue Emile Muraille, coût du hall omnisports, subsides 

16/08/2012

Conseil communal du 6 octobre 2011 : les points déposés par le MR

Nouvelle image.JPG

1. Question orale relative aux nuisances sonores rue Laixheau

2. Question orale relative au réaménagement du centre urbain

3. Question orale relative à la pollution aux particules fines sur Herstal

4. Question écrite relative au coût du hall omnisports de la rue E. Muraille

11/11/2010

Question orale de J. Maus relative au devenir du hall omnisports de Vottem

Question

 

Les présidents des clubs évoluant au hall omnisports de Vottem s’interrogent sur l’avenir de celui-ci.

 

Celui-ci appartient-il toujours à la communauté française ?  Va-t-il subsister comme initialement prévu malgré la nouvelle affectation de l’ancien athénée ?

 

Dans le cas contraire, une solution de remplacement a-t-elle été trouvée pour les clubs concernés ?

 

Le bruit court que le hall ne serait bientôt plus accessible en dehors des heures scolaires et donc plus accessible aux clubs.  Qu’en est-il ?

 

Réponse

 

Le problème ici en cause n’est effectivement pas en lien avec la nouvelle affectation de l’ancien athénée de Vottem.  La Communauté française a pris la décision de ne plus mettre de personnel à disposition de l’Athénée Royale de Herstal (ARH) en dehors des périodes scolaires.

 

Le préfet de l’ARH a dès lors pris contact avec le Bourgmestre.  La ville tente de trouver une solution  pour que les 23 clubs qui l’occupent actuellement puissent continuer à le faire.

 

Si la Ville doit reprendre la gestion du hall en dehors des périodes scolaires, cela aura un coût.  Or de gros investissements ont déjà été effectués sur le Hall de la Préalle et sur le futur Hall du centre.

 

Le MR espère que la Ville trouvera une solution avec la Communauté française car il serait dommage de cantonner les investissements en matière sportive exclusivement sur Herstal, au détriment des anciennes communes de Vottem, Milmort et Liers

05/05/2009

Le Conseil communal du 26 mars 2009 en bref

Maison cale

- Le projet de délocaliser le stade du Standard à Coronmeuse est revenu sur la table du Conseil, mais sans que l’on en apprenne beaucoup plus à ce sujet.  Le Bourgmestre a répété que la SPI+ avait été chargée de réaliser une étude à ce sujet, et qu’il ressortait de celle-ci que le site de Coronmeuse pourrait convenir.  Une autre phase de l’étude, plus précise, devrait être commandée par le Standard à la SPI+ mais ça n’a pas encore été le cas.  Frédéric DAERDEN a dit rejoindre les préoccupations des conseillers quant aux nuisances que l’arrivée du stade à cet endroit du territoire de la Ville de Liège pourrait engendrer.  Dans un courrier qu’il lui a adressé en décembre, il a d’ailleurs déjà sensibilisé Willy DEMEYER quant aux aspects qui l’inquiètent plus particulièrement  à savoir l’aspect urbanistique (gabarit, lieu d’implantation, comptabilité avec constructions adjacentes), la mobilité (déplacements et stationnement, risque d’engorgement de la voirie située sur notre territoire), la sécurité et le maintien de l’ordre public. Il a ainsi demandé au bourgmestre de Liège que ces différents aspects soient intégrés dans la réflexion.  La ville de Liège a répondu à ce courrier en janvier en précisant que ces aspects seraient pris en compte quelque soit le site retenu et que si le site de Coronmeuse était sélectionné, la commune de Herstal serait associée à la réflexion.  Frédéric DAERDEN a toutefois rappelé que le site d’implantation relève de l’autonomie du standard et de la ville de liège, et que par conséquent le pouvoir de Herstal en la matière est limité. Depuis cet échange de courrier, il n’y a plus eu de nouvelles officielles.  Le coût pour Herstal si le stade était implanté à Coronmeuse (frais de police, stationnement, organisation de la circulation, nuisances sonores et autres) est impossible à évaluer à l’heure actuelle, le dossier comportant trop d’inconnues.  Quant à l’argument de l’espace vert actuellement utilisé par les habitants de Herstal à cet endroit et qui serait perdu, le Bourgmestre promet une réflexion sur les abords en cas de certitude sur l’implantation du stade.

 

- Le Conseil communal a voté l’achat de poubelles et cendriers publics destinés à la collecte des petits déchets dans le domaine public.  Des poubelles plus grosses seront installées aux endroits stratégiques afin de limiter le nombre de vidanges.  L’Echevin a en revanche rejeté la proposition d’achat de poubelles permettant un tri sélectif – pourtant moins chères – au motif qu’il faut également réfléchir à la problématique de la collecte.

 

- En novembre 2007, un projet d’envergure était annoncé dans le cadre de la réhabilitation de l’ancien site des Forges de Zeeburges avec la création de 54 Lofts de standing.  Depuis ces grands effets d’annonce, le projet semble retombé dans l’oubli, alors que contrairement par exemple au dossier de l’Esplanade de la paix, où le Bourgmestre veut confiner des centaines de personnes sur un espace déjà fort peuplé, le site de FZ est depuis longtemps vide et ne demande qu’à être réaffecté, sans risque de surpeuplement.  La crainte était donc que ce beau projet soit tombé à l’eau mais d’après l’Echevin, il n’en est rien.  Le permis unique a été délivré par le collège en novembre 2008 et le chantier devrait débuter en août 2009.  Il reste à espérer que les appartements trouvent acquéreur malgré leur prix fort élevé pour une commune sinistrée comme la notre.

 

- A Herstal, le coût des funérailles pour les indigents est assumé par la commune, la collectivité.  Tout en reconnaissant que donc Herstal n’a pas la pire des politiques en la matière en comparaison avec d’autres commune, la demande visait à ce que l’on aille encore un pas plus loin en identifiant les tombes ou urnes des indigents par une plaque en résine gravée de quelques centimètres reprenant le nom, prénom et éventuellement la date de décès du défunt (il n’est donc pas question d’apposer des signes religieux).  Cela ne devrait pas représenter un coût trop important pour la collectivité ni grever le budget de la commune tout en marquant un certain respect pour ces personnes démunies et en permettant à leurs éventuels proches de pouvoir se recueillir.  Cela correspondrait aussi aux recommandations de la Région wallonne qui stipulent que la tombe est la norme et non l’exception.  S’en est suivi un dialogue de sourds avec l’Echevine THOMSIN, qui s’est obstinée à rappeler que la politique de la commune n’est pas mauvaise envers les indigents, ce que nul n’a pourtant contesté.  L’Echevine s’est finalement retranchée derrière le fait que la commune doit respecter un principe d’égalité devant les funérailles et qu’il ne serait pas opportun de distinguer les indigents des autres au moyen d’une plaque, ce qui n’a convaincu personne.  Comme quoi le parti socialiste n’a pas le monopole du social et comme l’a dit la Conseillère Bernadette Vandenbergh : « les morts ne vous intéressent pas, ils ne votent pas ! »

19/02/2009

Budget communal 2009 : la position du MR

Le groupe MR s'est abstenu sur le budget communal 2009.  En tant que chef de groupe, je me suis exprimée pour justifier ce choix :

 « Comparaison de certains postes par rapport au compte de l'exercice 2006

 Tout d'abord, je me suis livrée à un exercice de comparaison de certaines des dépenses communales par rapport au compte de l'exercice 2006.

 Je commencerai par épingler les dépenses de propagande de la majorité :

  • le poste «organisation de conférences de presse» est passé de 0 à 2500 EUR
  • le poste «communications officielles communales» est passé de ± 10 000 EUR à 21.500 EUR
  • le poste «présentation des projets communaux» est passé de 0 à 15 000 EUR
  • le poste «maison de la presse» est passé de 0 à 300 EUR

 Donc, si on laisse de côté l'épisode « Natascha st Pier » (qui était sensé nous rapporter des retombées formidables que l'on attend toujours mais passons), on voit qu'avec le temps, la majorité consacre une part de plus en plus importante de l'argent du contribuable à son auto-promotion

 De la même manière, on constate que le « strass et paillette » tend également à prendre de l'ampleur à Herstal :

  • les de déplacement et de séjour des mandataires sont passés de 844 EUR à 5500 EUR
  • les frais de réception et de représentation sont passés de ±7600 à 16 000 EUR (augmentation de 1000 EUR par rapport au budget 2008)
  • le coût du jumelageest passé de ±7000 EUR à 12500 EUR

Comparaison du budget culture par rapport au budget consacré au sport

Le budget consacré aux halls omnisports est assez conséquent à Herstal mais nous ne le critiquerons pas car nous sommes pour la promotion du sport et qu'une grande partie se fait sur base de subsides. 

Nous sommes heureux de l'investissement dans les plaines de jeux et terrains multisports qui sont accessibles à tous contrairement aux halls qui sont surtout réservés aux membres de clubs. 

A côté du budget « sport », on peut regretter que la culture fasse un peu toujours office de parent pauvre, même si on note quand même des investissements dans le musée et le centre culturel.

L'augmentation des dépenses à la fonction « Educ. Popul. Et arts » est liée principalement à des investissements en matière sportive.

L'augmentation de l'intervention communale pour le CPAS

Nous saluons l'augmentation de l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS même si nous trouvons fort particulier le raisonnement qui consiste à lier les allocataires sociaux et la lutte contre le banditisme (en effet, dans son rapport, le Collège écrit : « en parallèle à l'intervention communale supplémentaire de 200 000 EUR pour la sécurité, l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS se voit augmentée de 200 000 EUR, en plus de l'indexation annuelle de 2% ») 

La taxation

Fidèle à sa politique de défense de la classe moyenne, le MR ne peut que dénoncer la pression fiscale sur le contribuable herstalien.

Le taux d'additionnels à l'IPP pénalise les revenus du travail, alors qu'Herstal connaît un taux de chômage extrêmement élevé.

Les sacs poubelles gratuits promis par St Nicolas dissimulent mal l'augmentation de la taxe sur les immondices.

Enfin, j'ai du mal à saisir la cohérence entre le projet de rénovation urbaine et le taux des additionnels au précompte immobilier. La rénovation est nécessaire mais engloutit des millions parce que pendant des années la majorité n'a pas encouragé les propriétaires à entretenir leur bien immobilier.  Il faut permettre aux gens de consacrer des moyens financiers à la rénovation de leur logement ! Or, vous étranglez fiscalement des propriétaires modestes dont le logement est tout aussi modeste.  Cela n'encourage pas à la dépense. La Ville de Liège, elle, octroie des remises de précompte immobilier correspondant au montant de la taxe communale additionnelle pendant 4 ans aux personnes qui réalisent une rénovation significative de leur habitation !  D'autre part, une étude sur l'évolution des loyers en Belgique menée par la SA Korfina Services révèle qu'Herstal est la commune de Belgique où le loyer moyen est le plus bas.  Or, la valeur de location ou de revente d'un bien est un incitant pour un propriétaire à entretenir correctement son immeuble, à investir.  Vous devez poser un geste pour le bâti de tout Herstal, pas seulement dans le périmètre de rénovation, même si c'est à cet endroit que c'est le plus crucial, sinon la rénovation ne sera qu'un emplâtre sur une jambe de bois.

Diminuer la pression fiscale aurait été un vrai geste pour le pouvoir d'achat des Herstaliens.

L'apport du MR dans ce budget

Enfin, nous ne pouvons que nous réjouir de voir consacrés dans ce budget des projets que nous avons défendus :

  • la lutte contre les déjections canines
  • la participation au peloton anti-banditisme
  • la création d'espaces multisports à divers endroits répartis sur la commune
  • l'investissement dans le logiciel cadastre des voiries
  • l'étude de rénovation de la Place Gilles Gérard à Vottem
  • l'engagement d'un consultant en environnement, ce qui prouve que nos multiples interventions au sujet de la propreté et du cadre de vie ont fini par vous pousser à réagir (bien que nous eussions préféré que l'Echevin lui-même trouve une solution...)

Pour cette raison, le MR s'abstiendra sur votre budget 2009 »

Lire l'article du journal Le Soir

Lire l'article de la DH

01/02/2008

Le Conseil communal du 25 octobre 2007 en bref

Maison cale- La constitution du conseil consultatif des sports, demandé depuis longtemps par le MR (voir ici et ) , a enfin été votée. 

- Il en va de même du règlement communal sur les night-shops, que j'avais réclamé lors d'un précédent conseil et qui depuis longtemps un cheval de bataille du MR herstalien  

- Les nouveaux règlements taxes sur les centimes additionnels au précompte immobilier et à l'impôt des personnes physiques pour l'exercice 2008 ont été votés.  Fidèle à son programme électoral, le MR a voté contre.  En effet, le montant des taxes communal est bien trop élevé si l'on prend en considération la qualité de vie offerte aux herstaliens en contrepartie et le revenu moyen de ceux-ci. La commune demande aux citoyens un effort considérable mais ne leur offre pas grand-chose en échange ! Au Bourgmestre qui, comme d'habitude, a tenu à rappelé que « les taxes communales sont justes car elles frappent les citoyens en fonction de leur revenu et que les revenus les plus faibles ne sont pas touchés », j'ai répondu que la classe moyenne, qui représente tout de même la grande majorité de la population, est frappée de plein fouet par sa politique fiscale ! Les citoyens en ont assez d'être pressés comme des citrons ! Comme d'habitude, seul le MR se préoccupe de la classe moyenne, ouvriers, employés, indépendants et fonctionnaire qui ne sont ni riches, ni pauvres ! (voir article de la Meuse)

05/08/2007

Le Conseil communal du 28 juin 2007 en bref

Maison cale- Le conseil a marqué son accord sur l’introduction d’une demande de reconnaissance du Musée communal par la Communauté française (subside à la clé : 50 000 EUR).

 

-Le Conseil a également voté sur une proposition de convention de consultance en matière sportive en vue du développement de la pratique du football sur le territoire communal.  Cette convention prendra effet au 1er juillet et se déroulera en deux phases.  La première phase consistera en un état des lieux des infrastructures existantes, des clubs, de leur situation financière etc. (dans la limite des informations qui seront communiquées par les clubs).  Elle durera jusque fin septembre 2007.  Lors de la deuxième phase, le consultant émettra des propositions pour une gestion plus efficace.

D’après le Bourgmestre et l’Echevin, il y a beaucoup de clubs, d’infrastructures, et de pratiquants.  Ces clubs expriment des besoins, notamment financiers en demandant des subsides, mais il y en a trop et il existe une certaine jalousie entre les différents clubs.  C’est pourquoi il peut être utile de s’adjoindre les conseils d’un consultant spécialisé en la matière, dans le but de rendre la politique sportive plus efficace, de permettre à un maximum de sportifs de pratiquer le foot dans de bonnes conditions et de favoriser l’émergence d’un club. Pour exercer cette fonction, le collège a d’emblée choisi Michel FAWAY qui, d’après eux, bénéficie d’une grande connaissance du foot provincial et d’une solide expérience en matière social puisqu’il n’est autre que le secrétaire général du CPAS de Liège.

Le groupe MR a pour sa part voté contre cette proposition, et ce, pour deux raisons.  La première, est le coût de l’opération : 5000 EUR pour 6 mois ! La Commune a actuellement d’autres priorités…La deuxième est le risque de politisation du football. Même si l’Echevin, que j’ai interrogé sur ce point, s’en défend, nous craignons que l’AS Herstal soit favorisée, notamment en raison de la composition de son conseil d’administration, d’autant que le consultant engagé n’est autre qu’un socialiste liégeois !

Lire l'article de la DH

Lire l'article du Soir

 

- Le budget extraordinaire du CPAS est aussi catastrophique que l’ordinaire.

 

- On a parlé du Hall Omnisports de l’ancien athénée royal de Vottem.  La Ministre Arena a octroyé une subvention de 200 000 EUR pour rénover la toiture du Hall en 2006.  Vu la nécessité, la rénovation est allée au-delà des plafonds.  Il reste seulement un faux plafond à poser.  Les activités reprendront leur rythme de croisière après le 15 août.

 

- On a reparlé de la mise en circulation d’un bus interne dans le Grand Herstal. En effet, un article est paru récemment dans la DH, nous apprenant qu’à Seraing, le TEC avait refusé de mettre gratuitement un bus à disposition (comme à Herstal, la commune de Seraing avait envisagé de payer un chauffeur, le bus étant mis gratuitement à disposition par les TEC). Le Bourgmestre a rappelé qu’en septembre 2006, il avait rencontré la direction du TEC, et que c’est celle-ci qui suggérait l’idée d’un bus local plutôt que des extensions de ligne.  Le Bourgmestre s’était donc montré favorable à cette idée.  La commune est actuellement en pleine analyse des poches à desservir dans le cadre du Plan de mobilité.  Ce sera l’occasion de s’asseoir autour de la table avec le TEC. 

 

- On a aussi reparlé de la commission des sports. Elle devait en effet être mise en place en même temps que l’ouverture du tout nouveau Hall omnisports, or ce n’est toujours pas le cas.  Pourtant, elle aurait pu avoir son mot à dire sur l’engagement du consultant en matière sportive ! On ne connaît toujours pas non plus sa composition, ni la portée de ses avis.  L’Echevin a répondu qu’une réunion était prévue le 12/09 avec tous les clubs.  La commission pourrait ainsi être mise sur pied en septembre.  En ce qui concerne sa composition, elle doit encore faire l’objet de discussion au sein du Collège.

 

- La contrepartie touchée par la commune pour la présence d’Intradel sur son territoire a également été évoquée.  Lorsque la taxe sur l’élimination des déchets par incinération avait été votée, on en espérait une recette de 250.000 euros. En fait elle n’est que de 153.000 euros.  Ne pourrait-on pas augmenter cette taxe ou trouver une autre solution ? L’Echevin a expliqué qu’avec la nouvelle usine, la totalité des déchets pourra être incinérée, et qu’ainsi, la recette de la taxe augmentera puisqu’elle est calculée sur les tonnes incinérées

 

- Une commission énergie est créée.  Chaque groupe politique du Conseil y aura un représentant, ainsi que la SRL et le club des entreprises des Hauts Sarts