09/12/2013

Question orale de J. Maus relative à l'avenir du quartier Marexhe

Question

 

Herstal se verra prochainement dotée d’une toute nouvelle gare, ce qui est une excellente nouvelle pour ses usagers mais aussi pour le quartier de Marexhe, en cours de revitalisation.

 

A côté de cela, nous avons du prendre acte des décisions de la SNCB (fermeture du guichet) et la Région Wallonne (pas de passage du tram).

 

Le projet de création d’un parking public a également été jugé non rentable par les partenaires privés.  Par ailleurs, le point relatif au PPP Promotion Marexhe a été retiré de l’ordre du jour du dernier conseil.

 

Concrètement, qu’en est-il aujourd’hui des différents projets envisagés à Marexhe ? Les usagers de la gare pourront-ils bénéficier d’un parking, et si oui, où et à quelles conditions ? Qu’en est-il de la création de nouveaux logements, d’établissements commerciaux et de PME ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre rappelle que le quartier marexhe est l'un des pôles principaux de la métamorphose de la ville. Selon lui, ces contretemps ne perturbent en rien la volonté de la Ville de modifier le quartier.

 

Le PPP a effectivement du être retiré de l'ordre du jour. Indiscutablement, la notion de parking souterrain de grande ampleur à Marexhe ne séduit pas. En effet, le quartier a subi un important déclin et la tendance n'est pas si facile à inverser. Le Collège reconnaît avoir été trop optimiste par rapport à l'attractivité immédiate du quartier. Toutefois, cela n'enlève rien à ses potentialités.

 

Concrètement, les besoins en matière de parking souterrain vont devoir être revnus à la baisse. Des expropriations supplémentaires devront avoir lieu pour réaliser des parkings en plein air et les navetteurs pourront se garer du côté de l'ancienne gare.

 

Par ailleurs, les pourparlers avancent bien avec la SNCB et la SPI+ pour reprendre l'ancienne gare et les terrains derrière dans une logique économique.

 

La question de savoir si le guichet de la gare sera humain ou électronique n'est pas du ressort de la Ville. En recréant un pole attractif, la majorité espère que davantage de personnes fréquenteront Herstal et y prendront le train. S'il y a plus de voyageurs, il y aura sans doute plus de motifs de conserver un guichetier.

 

En ce qui concerne la révision du PPP, il conviendra d'être attentif aux échéances liées aux aides du FEDER. La procédure pourrait ainsi être relancée vers les vacances.

 

Lire l'article de la Dernière Heure

31/05/2009

Présentation dans le journal La Meuse

campagne_meuse_BM

13/05/2009

Mes priorités pour les élections régionales du 7 juin prochain

4-5 bMAUS flyer_15x10_FondFoule_Candidateü Issue d’une commune précarisée, la lutte contre le chômage est ma principale priorité.  A cette fin, je souhaite que la politique économique soit centrée sur les PME, créatrices d’emplois, et que l’école réhabilite les valeurs d’effort, de travail et de mérite.  L’enseignement doit être plus en adéquation avec les attentes des entreprises, spécialement dans les filières techniques et professionnelles qui méritent d’être revalorisées.  

 ü  Le nombre de places d’accueil pour la petite enfance doit être considérablement augmenté afin de répondre aux besoins et de permettre aux parents de concilier vie familiale et vie professionnelle. 

 ü  La mobilité est également un enjeu majeur des années à venir.  Les transports en commun doivent notamment assurer le service minimum et offrir plus de sécurité.  Par ailleurs, le réseau routier doit être restauré et mieux entretenu.

ü  Sur le plan institutionnel, je défends la création d’une véritable Fédération Wallonie-Bruxelles, qui renforcerait les liens entre francophones et réduirait le nombre de ministres. 

ü  Comme les 21 500 personnes qui ont signé la pétition du MR, je réclame la suppression immédiate de la redevance télévision.

28/04/2009

Talk Elections RTL-TVI

Découvrez un xtrait de l'interview sur le blog http://grand-barnum.blogspot.com/2009/05/jennifer-maus-de... 

 

Lire l'article du ciné-télé revue

22/02/2009

Le Conseil communal du 18 décembre en bref

Maison cale

- Le Conseil a adopté, à l’unanimité, un règlement de police relatif à l’ouverture et l’exploitation de salons de prostitution, de bars à serveur(s) et d’établissements érotiques.  Le but est d’empêcher l’ouverture de tels établissements à Herstal (et plus spécialement dans le périmètre de rénovation urbaine…) suite à la fermeture de plusieurs d’entre eux à Liège.

 

- Le MR a voté contre la convention entre la commune et le CPAS visant à facturer à celui-ci les prestations en matière de communication effectuées au niveau de la Commune.  Le montant annoncé de plus ou moins 15 000 EUR nous a semblé excessif par rapport aux besoins du CPAS en matière de communication.    Le but caché de la mesure est encore et toujours la propagande du collège que nous avons dénoncé lors du vote sur le budget 2009.  Nous ne trouvons pas adéquat d’entamer le budget de l’aide sociale pour cette finalité.

 

- Le site des anciennes usines Browning va être exproprié dans le cadre de la rénovation urbaine mais on ignore toujours dans quel objectif

 

- En urgence, le Conseil a approuvé la convention fixant les conditions du partenariat entre la SNCB holding et la commune dans le cadre de la réaffectation du site de la gare de Herstal (voir ici).  Il a ainsi été convenu de faire une étude d’orientation, qui sera confiée à la SNCB, en fonction d’objectifs partagés : possibilités de réaffectation des anciens bâtiments de la gare ainsi que des terrains en friche derrière celle-ci et réalisation d’un nouveau bâtiment pour la gare, plus en aval et donc plus visible de la rue.  Le but du Bourgmestre reste d’accueillir des PME, tout en gardant des espaces verts et de convivialité.  L’affectation n’est toutefois pas prédéterminée.  L’étude devrait durer 6 mois.  Le financement se fait à 50% par la commune et à 50% par la SNCB, avec un maximum de 25.000 EUR par partenaire.

 

- Le MR a souhaité en savoir davantage sur le projet de stade de football à Coronmeuse évoqué à différentes reprises dans la presse.  Bien que le stade serait situé sur la ville de Liège, les conséquences pour Herstal seraient inévitables, notamment en termes de mobilité.  La question visait donc en premier lieu à savoir si le Bourgmestre avait été consulté sur ce projet, et à connaître son avis.  En deuxième lieu, si le projet se concrétise, il devrait être tenu compte des travaux en cours sur le Boulevard, et ce, afin d’éviter d’ouvrir et refermer la voirie ou de prolonger indéfiniment les travaux, qui accusent déjà un certain retard.  Le Bourgmestre a fait tout d’abord le point sur l’état d’avancement du dossier.  La SPI+ a en effet réalisé une étude afin de voir où il serait possible de construire un stade  à vocation européenne.  Il se peut qu’il apparaisse par la suite que Coronmeuse n’est pas l’endroit le plus approprié.  Rien n’est encore sûr.  Quoiqu’il en soit, le Bourgmestre a déjà écrit à Willy DEMEYER pour attirer son attention sur l’impact que le stade aurait pour Herstal, que ce soit au niveau de la mobilité, de l’urbanisme (la vue serait fort différente pour les riverains), ou encore de l’ordre public et de la sécurité.  Il semble impératif que les autorités herstaliennes soient présentes autour de la table pour discuter du projet, même si le stade s’implanterait sur Liège.