05/09/2012

Le Conseil communal du 26 janvier 2012 en bref

maison cale.jpg

- Le Conseil communal a marqué son accord sur le découpage territorial de la Province de Liège en 6 zones de secours (dont une formée par le territoire actuel de l'IILE).

Cette question avait déjà été évoquée en avril 2008. A l'époque, le Conseil avait émis un avis défavorable sur le découpage proposé sous réserve de l'obtention de certaines garanties (le MR s'était abstenu). Un arrêté royal déterminant la délimitation territoriale des zones de secours était néanmoins paru, puis avait été annulé par le Conseil d'état sur un recours introduit par l'IILE (dont le but n'était pas de contester le découpage territorial mais d'amener le Gouvernement fédéral à revoir la loi du 15 mai 2007 pour permettre le maintien de l'intercommunale). Le Gouverneur est donc amené à redémarrer entièrement la procédure de consultation des communes liégeoises afin qu'un nouvel arrêté royal soit pris sur cette base pour délimiter les zones de secours de la province. Le découpage territorial proposé reste toutefois le même que le précédent.

 

- Le 27 juin 2002, le Conseil a désigné l'association momentanée CRAU/IUAT comme auteur de projet du marché relatif à l'élaboration d'un schéma de structure communal (SSC) et du règlement communal d'urbanisme (RCU). Le 30 septembre 2010 (soit 8 ans plus tard...), le Conseil a approuvé provisoirement le SSC et le RCU.

Toutefois, l'avis de la Direction de l'Aménagement Local de la Région Wallonne rendu le 21 septembre 2011 s'avère particulièrement sévère à l'égard du projet de SSC et hypothèque ses chances d'être approuvé par le Gouvernement. De profondes corrections du document sont donc rendues nécessaires, relatives notamment à des points prépondérants de nature à modifier de manière sensible la structuration du territoire. Les projets de SSC et de RCU amendés devront également être à nouveau soumis à enquête publique.

L'auteur de projet n'étant pas responsable des retards par rapport aux délais initialement fixés ni des amendements à apporter aux études déjà réalisées, des prestations supplémentaires seront facturées à la Ville pour un montant de 34.379,49 EUR.

 

- Le Conseil a voté le remplacement de la pelouse du terrain de football existant de la plaine des sports Emile Muraille par un revêtement synthétique.

 

- Le Conseil a discuté de l'opportunité pour le Bourgmestre et les Echevins d'avoir envoyé 35.000 cartes de vœux pour le Nouvel an. A titre de comparaison, la Ville de Liège en envoie 6300. Encore une dépense bien peu éthique qui s'ajoute aux berlines de luxe et aux iPhones du Collège...

 

- Le Conseil communal du 11/05/2009 a confié au groupe AMSR le soin de se livrer à une étude concernant les aménagements de sécurité les plus adaptés à chaque configuration d’école sur l'entité. Selon le Bourgmestre, cela a déjà permis de mener différentes actions sur des thèmes tels que l'éclairage des passages pour piétons, l'entretien des infrastructures, la prise en compte des écoles lors de réfections de voiries, etc.

 

- L'Echevin a confirmé que le placement de conteneurs collectifs de déchets est à l'étude pour les habitats verticaux comptant au moins 80 habitants (essentiellement des immeubles de la SRL et ceux de l'Esplanade de la Paix, actuellement soumis à collecte privée) et uniquement pour les déchets résiduels (les citoyens devraient donc également disposer d'un conteneur pour les organiques).

Selon l'Echevin, le recours à ce conteneur collectif aurait pour avantage de permettre un tri des déchets organiques et résiduels, ce qui n'est pas le cas actuellement pour les ménages qui utilisent les sacs roses. Cela diminuerait également le nombre de personnes devant venir à la commune chercher des sacs roses. En revanche, il reconnaît que cela impliquerait un changement d'habitudes pour les personnes concernées ainsi que la nécessité d'assurer une maintenance régulière des conteneurs. De plus, le stockage des conteneurs verts reste malaisé dans les endroits où l'installation d'un conteneur collectif est envisagée. Pour les immeubles recourant actuellement à un collecteur privé, le choix ne serait pas évident car le système proposé est moins cher mais plus compliqué.

Une rencontre est prévue prochainement avec Intradel et la SRL pour pour mesurer l'opportunité concrète de ce système.

20/12/2010

Conseil communal du 24 juin 2010 : les points déposés par le MR

photo groupe MR.jpg

1.  Question orale relative au passage pour piétons, rue des Mineurs

2.  Proposition relative à la mise en place d’un observatoire du commerce herstalien

15/04/2007

Le conseil du 1er mars 2007 en bref

Maison cale

- La demande d’un passage pour piétons rue Large Voie, en face de la pharmacie Materne et du coiffeur Elvira, a reçu une réponse négative du Bourgmestre sur base du rapport du chef de zone.  De manière générale, il a commencé par rappeler que traverser en dehors d’un passage sur piétons si celui-ci se trouve à moins de 50m est une infraction ; que le passage pour piéton ne procure qu’une sécurité relative étant donné le comportement des véhicules et que les piétons confondent souvent priorité avec sécurité ; qu’il n’existe pas de règle stricte en ce qui concerne l’implantation des passages pour pétions ; que le nombre de piétons ne correspond pas au nombre de passages potentiels ; que souvent, les passages pour piétons sont utilisés pour signaler aux autos qu’il y a un carrefour dangereux.  Ensuite, le Bourgmestre a précisé que la rue Large voie a été rénovée et que cette rénovation a fait l’objet d’une étude portant notamment sur les passages pour piétons.  Enfin, il y a deux passages pour piétons à proximité, il n’est donc pas, selon lui, judicieux d’en ajouter un autre…

 

- Concernant le rond-point place du 12e de ligne, l’avis de la commune a été transmis au fonctionnaire délégué.  Cet avis est favorable, mais demande notamment que le projet soit adapté pour créer 2 à 3 places de parking devant le magasin « Nico Fruits » et 15 places en face de « vidéonew ». Le dossier suit son cours à la Région.  Le Bourgmestre dit ne pas savoir si la Région tiendra compte des réserves émises par la commune.

 

- La SNCB a procédé à un lifting des quais, des voies et de la salle d’attente de la gare d’Herstal, mais les escaliers restent en piteux état le parking est un coupe gorge.  Le Bourgmestre a précisé que la gare fait partie des pôles de rénovation urbaine.  Le 28 février 2007, la commune a reçu un courrier de la SNCB concernant l’aménagement des abords, avec une proposition devant faire l’objet d’une discussion au niveau de la rénovation urbaine et de la répartition des coûts.  Cela permet d’organiser très prochainement une réunion.  Le collège promet de faire le point sur la question avec le conseil lorsqu’on parlera de la rénovation urbaine.

 

- Concernant la situation de la société SOLHEID, sous-traitant d’Intradel actif sur le site des anciennes ACEC, nous avons appris que le permis de classe 2 délivré pour un an avait expiré fin 2006.  Malgré une mise en demeure, le responsable de la société poursuit ses activités.  Une plainte a été déposée à la police.  Le gérant de la société a été reçu le 1er mars 2007 par le Bourgmestre.  2 possibilités ont été envisagées : soit il introduit en bonne et due forme une demande de permis, soit la procédure se poursuit en justice.  Il faudra rédiger un arrêté de police d’interdiction après avis de la DPE.  Apparemment, ce prolongement d’activités est transitoire en attendant qu’Intradel attribue les nouveaux marchés de conteneurs.

 

- Le tarif de l’académie de musique d’Herstal est trop onéreux, surtout dans une commune comme la nôtre.  Une reconnaissance par la communauté française permettrait un accès plus démocratique.  D’après l’Echevin, suite à un moratoire, plus aucune académie n’a pu être reconnue pendant un certain temps.  En 2003, ce moratoire a été levé.  La possibilité de demander une reconnaissance a donc été examinée au niveau du collège.  Le dossier de reconnaissance a été introduit auprès de la communauté française, mais la procédure est longue.

04/03/2007

Conseil communal du 1er mars 2007 : les points déposés par le MR

groupe MR

1.  Question orale relative au placement d’un passage pour piétons rue Large-Voie, en face de la pharmacie  « Materne » et du coiffeur « Elivra »

2. Question orale relative à l’adoption du système des sanctions administratives communales

3.  Question orale relative au contenu du site Internet communal

4.  Question orale relative à l’introduction d’un droit d’interpellation du Conseil communal par les citoyens

5.  Question orale concernant le projet relatif à la construction d’un rond-point, Place du 12e de Ligne

6.  Question orale relative au plan communal de mobilité

7.  Question orale relative à la gare de Herstal

8.  Question orale relative à l’attribution des terrains de football de la Plaine Emile Muraille

9.  Question orale relative à l’Académie de Musique