07/04/2009

Proposition de J. Maus relative à la création d’un centre culturel virtuel Herstalien

Proposition

 

La commune envisage la création d’un centre culturel au sein de l’Espace Browning (voir précédent post concernant le site Browning).  Cela pourrait prendre 4 ou 5 ans compte-tenu des opérations d’achat, d’expropriation et de recherche de subsides.

 

Par ailleurs, même si, malheureusement, tout le monde n’a pas accès à internet, l’évolution des technologies permet de mettre la culture à portée d’un grand nombre de personnes. 

 

L’idée est donc de créer un centre culturel virtuel, au moyen d’un site Internet dont la gestion serait confiée à l’ASBL Maison des associations culturelles. 

 

Figureraient sur ce site :

-        les coordonnées des associations culturelles, qui pourraient être mises à jour facilement

-         la promotion des artistes issus de notre commune

-         l’agenda des manifestations culturelles sur le territoire herstalien

-         la liste du matériel pouvant être mis à disposition des associations par la commune (salles, podiums, chapiteaux, tonnelles, tables et chaises…)

-         les subsides potentiels et les formalités à remplir pour tenter de les obtenir

-         des expositions virtuelles

 

Ce site ne concurrencerait en aucun cas le centre culturel réel lorsque celui-ci existera, il lui serait complémentaire, et ferait même office de « fenêtre » sur celui-ci. 

 

Ce serait également une manière de susciter chez les jeunes un intérêt pour la culture sous ses différentes formes, y compris celles qui pourraient leur paraître plus hermétiques, au travers d’un mode de communication qu’ils maîtrisent et affectionnent particulièrement.

 

A l’heure où l’on discute beaucoup de moyens d’améliorer l’image de notre commune, notamment auprès d’investisseurs privés, je suis convaincue qu’un projet tel que celui-ci lui donnerait une image jeune, dynamique et tournée vers l’avenir.

 

Enfin, ce serait l’occasion d’inscrire résolument Herstal dans l’ère du numérique, à l’heure où le site web communal,  comme nous l’avons déjà constaté et comme l’a souligné un récent article du journal la Meuse, manque un peu d’attrait. 

 

« Considérant la richesse du patrimoine culturel et folklorique herstalien ;

 

Considérant la présence sur notre territoire de deux musées, dont l’un reconnu par la Communauté française ;

 

Considérant l’importance du tissu associatif local, regroupé en l’ASBL « maison des associations culturelles de Herstal » ;

 

Considérant la volonté unanime du Conseil de créer un centre culturel ;

 

Considérant que l’installation de celui-ci au sein de l’Espace Browning, telle qu’envisagée actuellement, pourrait prendre 4 ou 5 ans compte-tenu des opérations d’achat, d’expropriation et de recherche de subsides ;

 

Considérant que l’évolution des technologies permet de mettre la culture à portée d’un grand nombre de personnes ; 

 

Considérant, partant, l’importance d’être présents dans l’univers culturel numérique;

 

Le Conseil décide :

 

De faire procéder à la réalisation et l’hébergement d’un site Internet portant création d’un centre culturel virtuel herstalien ;

 

De confier la gestion et la mise à jour de ce site à l’ASBL Maison des associations culturelles ;

 

De faire figurer sur ce site, sans que cette énumération soit limitative :

-         le descriptif et les coordonnées des associations, qui pourront ainsi être facilement mis à jour et viendront en complément du répertoire déjà existant en version papier

-         la promotion des artistes issus de notre commune

-         l’agenda des manifestations culturelles sur le territoire herstalien

-         la liste du matériel pouvant être mis à disposition des associations par la commune (podiums, salles, chapiteaux, tables et chaises,…)

-         les subsides potentiels et les formalités à remplir pour tenter de les obtenir

-         des expositions virtuelles »

 

Réponse

 

L’Echevin a tout d’abord rappelé qu’il convient de différencier le centre culturel en tant qu’institution des briques de celui-ci.  L’objectif est d’obtenir, en 2010, la reconnaissance par la Comunauté française de l’ASBL Maison des associations culturelles comme centre culturel local. Une fois cette reconnaissance obtenue, on pourra alors solliciter de la Communauté française des subsides pour construire le bâtiment du centre culturel.

 

Cette clarification faite, l’Echevin a ensuite marqué son accord sur la proposition, qu’il propose même d’élargir aux bibliothèques ainsi qu’au Musée.

 

La commune est actuellement en phase d’engagement de l’animateur(-trice) de la Maison des associations culturelles.  Celui(celle)-ci pourrait s’atteler à la réalisation du centre virtuel dès son engagement.

 

L’Echevin a dès lors proposé que la proposition soit retirée de l’ordre du jour et réinscrite lorsque l’animateur(-trice) aura été engagé.

 

Lire l’article du journal la Meuse d’avant conseil

 

Lire l’article du journal la Meuse d’après conseil

 

Lire l’article du journal le Soir

 

19/02/2009

Budget communal 2009 : la position du MR

Le groupe MR s'est abstenu sur le budget communal 2009.  En tant que chef de groupe, je me suis exprimée pour justifier ce choix :

 « Comparaison de certains postes par rapport au compte de l'exercice 2006

 Tout d'abord, je me suis livrée à un exercice de comparaison de certaines des dépenses communales par rapport au compte de l'exercice 2006.

 Je commencerai par épingler les dépenses de propagande de la majorité :

  • le poste «organisation de conférences de presse» est passé de 0 à 2500 EUR
  • le poste «communications officielles communales» est passé de ± 10 000 EUR à 21.500 EUR
  • le poste «présentation des projets communaux» est passé de 0 à 15 000 EUR
  • le poste «maison de la presse» est passé de 0 à 300 EUR

 Donc, si on laisse de côté l'épisode « Natascha st Pier » (qui était sensé nous rapporter des retombées formidables que l'on attend toujours mais passons), on voit qu'avec le temps, la majorité consacre une part de plus en plus importante de l'argent du contribuable à son auto-promotion

 De la même manière, on constate que le « strass et paillette » tend également à prendre de l'ampleur à Herstal :

  • les de déplacement et de séjour des mandataires sont passés de 844 EUR à 5500 EUR
  • les frais de réception et de représentation sont passés de ±7600 à 16 000 EUR (augmentation de 1000 EUR par rapport au budget 2008)
  • le coût du jumelageest passé de ±7000 EUR à 12500 EUR

Comparaison du budget culture par rapport au budget consacré au sport

Le budget consacré aux halls omnisports est assez conséquent à Herstal mais nous ne le critiquerons pas car nous sommes pour la promotion du sport et qu'une grande partie se fait sur base de subsides. 

Nous sommes heureux de l'investissement dans les plaines de jeux et terrains multisports qui sont accessibles à tous contrairement aux halls qui sont surtout réservés aux membres de clubs. 

A côté du budget « sport », on peut regretter que la culture fasse un peu toujours office de parent pauvre, même si on note quand même des investissements dans le musée et le centre culturel.

L'augmentation des dépenses à la fonction « Educ. Popul. Et arts » est liée principalement à des investissements en matière sportive.

L'augmentation de l'intervention communale pour le CPAS

Nous saluons l'augmentation de l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS même si nous trouvons fort particulier le raisonnement qui consiste à lier les allocataires sociaux et la lutte contre le banditisme (en effet, dans son rapport, le Collège écrit : « en parallèle à l'intervention communale supplémentaire de 200 000 EUR pour la sécurité, l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS se voit augmentée de 200 000 EUR, en plus de l'indexation annuelle de 2% ») 

La taxation

Fidèle à sa politique de défense de la classe moyenne, le MR ne peut que dénoncer la pression fiscale sur le contribuable herstalien.

Le taux d'additionnels à l'IPP pénalise les revenus du travail, alors qu'Herstal connaît un taux de chômage extrêmement élevé.

Les sacs poubelles gratuits promis par St Nicolas dissimulent mal l'augmentation de la taxe sur les immondices.

Enfin, j'ai du mal à saisir la cohérence entre le projet de rénovation urbaine et le taux des additionnels au précompte immobilier. La rénovation est nécessaire mais engloutit des millions parce que pendant des années la majorité n'a pas encouragé les propriétaires à entretenir leur bien immobilier.  Il faut permettre aux gens de consacrer des moyens financiers à la rénovation de leur logement ! Or, vous étranglez fiscalement des propriétaires modestes dont le logement est tout aussi modeste.  Cela n'encourage pas à la dépense. La Ville de Liège, elle, octroie des remises de précompte immobilier correspondant au montant de la taxe communale additionnelle pendant 4 ans aux personnes qui réalisent une rénovation significative de leur habitation !  D'autre part, une étude sur l'évolution des loyers en Belgique menée par la SA Korfina Services révèle qu'Herstal est la commune de Belgique où le loyer moyen est le plus bas.  Or, la valeur de location ou de revente d'un bien est un incitant pour un propriétaire à entretenir correctement son immeuble, à investir.  Vous devez poser un geste pour le bâti de tout Herstal, pas seulement dans le périmètre de rénovation, même si c'est à cet endroit que c'est le plus crucial, sinon la rénovation ne sera qu'un emplâtre sur une jambe de bois.

Diminuer la pression fiscale aurait été un vrai geste pour le pouvoir d'achat des Herstaliens.

L'apport du MR dans ce budget

Enfin, nous ne pouvons que nous réjouir de voir consacrés dans ce budget des projets que nous avons défendus :

  • la lutte contre les déjections canines
  • la participation au peloton anti-banditisme
  • la création d'espaces multisports à divers endroits répartis sur la commune
  • l'investissement dans le logiciel cadastre des voiries
  • l'étude de rénovation de la Place Gilles Gérard à Vottem
  • l'engagement d'un consultant en environnement, ce qui prouve que nos multiples interventions au sujet de la propreté et du cadre de vie ont fini par vous pousser à réagir (bien que nous eussions préféré que l'Echevin lui-même trouve une solution...)

Pour cette raison, le MR s'abstiendra sur votre budget 2009 »

Lire l'article du journal Le Soir

Lire l'article de la DH