28/05/2012

Question orale de J. Maus relative à la circulation rue du Tilleul à Milmort

Question

 

Les habitants de la rue du Tilleul à Milmort se plaignent de la circulation dans leur rue à plusieurs égards.

 

Tout d’abord, la dangerosité.  Il semble en effet que la configuration de la route incite certains à une vitesse excessive.  Serait-il possible de contrôler la vitesse à cet endroit et éventuellement, d’y réaliser des aménagements permettant de la réduire ?  Cela permettrait également de limiter de manière indirecte les nuisances sonores liées à la circulation et subies par les habitants de la rue (quads et motos roulant trop vite, dérapages de véhicules etc.)

 

Ensuite, l’importance du trafic.  En effet, la circulation parait de plus en plus dense à cet endroit, notamment celle des poids lourds.  Comme demandé lors du conseil de décembre 2010, serait-il possible de prévoir un plan communal d’aménagement spécifique à Milmort, afin d’y développer un vrai projet de village, et à tout le moins, de revoir le plan de circulation ?  Quand les recommandations du PCM (plan communal de mobilité) visant à limiter le transit des poids lourds par Milmort seront-elles concrétisées ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre reconnaît que le transit des camions par le village de Milmort est un problème à régler.  Cela a d’ailleurs été discuté lors de la rencontre entre les représentants du comité de participation et du Collège. 

 

Les angles de réflexion pour trouver une solution à ce problème sont divers.

 

Il y a tout d’abord l’élargissement du Pont de Bêche afin de permettre le passage des camions (vérif).

 

Pour protéger Milmort, la création d’un rond-point route de Liers afin de permettre aux camions de faire demi-tour est envisagé.  La situation exacte de ce futur rond-point n’est pas encore connue actuellement.  La question a été évoquée avec les riverains et des discussions à ce sujet sont toujours en cours, d’autant que la création du rond-point nécessitera l’acquisition de terrains.

 

Le carrefour entre les rues de la Hallette, du Tilleul et de Fexhe devra aussi être redéfini.  Cela nécessite une étude et l’acquisition de terrains ainsi que l’approbation du PCM par la Région Wallonne, ce qui n’est pas encore le cas.

 

Le groupe AMSR doit également réfléchir à la signalisation pour éviter que les camions ne passent par le Village pour relier les différentes zones des Hauts-Sarts.

 

Enfin, un autre souci vient des indications fournies par les GPS.  Il a été envisagé de créer un portail empêchant le passage des camions mais cela n’est pas possible car il est nécessaire de permettre le passage des véhicules agricoles et les poids-lourds des entreprises riveraines.

 

En ce qui concerne plus précisément la vitesse dans la rue du Tilleul, l’installation d’un radar préventif est envisagée sous peu.

21/05/2012

Question orale de J. Maus relative à la mise en place de nouveaux sens de circulation au centre de Vottem

Question

 

Le 29 mars 2007, je vous avais interrogés sur la possibilité de mettre la rue Lombard à Vottem en sens unique.  A l’époque, vous m’aviez répondu que la situation actuelle était la « moins mauvaise solution » et qu’une mise en sens unique entraînerait une déviation qui perturberait fortement le trafic vottemois.  Vous vous étiez toutefois engagé à attirer l’attention de l’auteur de projet du PCM (plan communal de mobilité) sur ce point, et à voir s’il pouvait dégager une solution pertinente pour la rue Lombard.

 

Il s’avère que le PCM retient une mise en sens unique de la rue Vandervelde, de la rue Vert Vinave et de la rue Lombard et la mise en place, par conséquent, d’un nouveau sens de circulation au centre de Vottem.  Il est vrai que ces rues permettent difficilement le croisement des véhicules et le stationnement en voirie.

 

Pouvez-vous dire quand les nouveaux sens de circulation préconisés par le PCM seront mis en place ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre confirme que le PCM prévoit la possibilité de mettre ces rues à sens unique.  Cela impliquera toutefois de prendre en compte l’amélioration du stationnement et la nécessité de limiter la vitesse et donc de réaliser certains aménagements.

 

La rue E. Vandervelde de même que la rue Vert Vinâve doivent être envisagées dans le périmètre de la Place Gilles Gérard, dont le réaménagement est prévu.  Pendant ces travaux, il sera nécessaire de conserver une liaison entre la place et la Chaussée Brunehault.  Il est donc préférable de maintenir en l’état les sens de circulation, au moins jusqu’à la fin des travaux

 

L’idée d’un aménagement provisoire « léger », à réaliser dans le cadre de la réfection de la Chaussée Brunehault, a été envisagée au sein du groupe AMSR mais abandonnée dans le souci de ne pas changer plusieurs fois sur un laps de temps plus ou moins court les habitudes des automobilistes.

 

Lire l’article de la Dernière Heure