06/09/2012

Elections communales du 14 octobre 2012

profil.JPG

Le 14 octobre 2012 ne sera pas une date comme les autres.

Ce jour là, vous allez prendre une décision.

Et pas la moindre !  Une décision qui aura un impact sur votre environnement immédiat et votre quotidien pour les six années à venir.

Avouez-le, ce n’est pas tous les jours que l’on vous laisse le choix…

Mais peut-être avez-vous l’impression que finalement, vous n’avez pas grand-chose à dire.  Que les politiciens sont tous les mêmes et que de toute manière ils ont décidé pour vous, puisqu’ils ont annoncé leur volonté de reconduire l’accord de majorité.  A quoi bon marquer son mécontentement si les mêmes s’entendent pour rester au pouvoir !

Détrompez-vous ! La seule vérité qui compte est celle qui sort de l’isoloir.

Avec plus de 239 interpellations depuis 2006, le Mouvement Réformateur n’a pas à rougir de son travail.  Les conseillers sortant ont la fierté du travail accompli et du respect de la parole donnée, avec même, ici et là, quelques victoires obtenues depuis les bancs de l’opposition.

Si vous trouvez que tout va bien, ne changez rien. Votez pour l’un ou l’autre des partis de la majorité, c’est du pareil au même, comme ils l’ont fait savoir.

 Mais si, en y réfléchissant, vous estimez que votre cadre de vie et les services dont vous bénéficiez ne sont pas à la hauteur des impôts que vous payez ; Que des sommes colossales sont investies dans un nouvel hôtel de ville alors que les rues de votre quartier son sales et en piteux état ; Que vous préférez vous promener ailleurs que dans votre ville, car celle-ci n’est pas attractive, que les commerces s’y font rares, que l’on y accède difficilement et qu’en plus, il est pour ainsi dire impossible de s’y garer ;

Si , en plus de tout cela, vous constatez que les gens à qui vous aviez accordé votre confiance se sont octroyés des smartphones et des voitures avec votre argent, pendant que vous peiniez à payer le chauffage et l’électricité sans parler de la crèche du petit.  Alors, c’est le bon moment de le faire savoir.

Ne laissez personne vous priver de votre droit de décider de ce que vous voulez comme avenir pour vous et vos proches.

Voter pour le MR, c’est soutenir une équipe soudée de candidats compétents qui estiment que notre ville et ses citoyens méritent mieux.

Opter pour le MR, c’est choisir la force des convictions.

Jennifer MAUS

1ère à la commune

1ère à la province

10/02/2011

Bref bilan du travail de la majorité herstalienne à mi-législature

Le bilan que tire le MR des quatre années de législature n’est pas plus positif qu’en 2006. 

 

Les citoyens ne bénéficient toujours pas d’un cadre de vie à la hauteur des impôts qu’ils payent.  Les rues restent sales et en piteux état. 

 

Des sommes colossales sont dépensées pour un nouveau centre administratif qui ne rencontrera pas l’objectif souhaité (regrouper l’ensemble des services) et ne s’intégrera pas dans le bâti actuel.  Même la CCAT, où le PS est largement représenté, a voté contre !

 

Et que dire de l’Echevin d’ouverture : nous n’aurons pas le centre culturel promis.  Les petits commerçants souffrent et souffriront du réaménagement de la Place J. Jaurès avec ses conséquences sur le trafic et le stationnement qui deviendra payant.  Sans parler du marché du jeudi ! Enfin, il a quand même avalisé l’achat de berlines à 80 000 EUR aux frais du contribuable…un peu décevant !

 

Pour les deux ans à venir, le MR espère une concrétisation rapide de cinq de ses propositions : la création d’espaces multisports dans les quartiers ; la rénovation de la place de Vottem ; l’amélioration de la mobilité entre les villages et le centre de la commune ; la création d’un cadastre des voiries avec un échéancier de leur rénovation ainsi que la préservation de l’ensemble des terrils et leur aménagement en lieu de promenade.

 

 

Lire l’article du journal La Meuse

09/09/2009

Proposition de motion commune du PTB+, du MR et d’ECOLO relative à la fourniture de deux véhicules

Proposition

 

En mars 2009, le MR s’est associé au PTB+ et à ECOLO pour interroger le Bourgmestre au sujet de l’achat de deux berlines destinées au collège et à l’administration générale pour un montant de 81 070 EUR TVAC.  L’opposition s’est sentie une nouvelle fois flouée, du fait que l’achat de ces véhicules avait été présenté au Conseil communal du 29 janvier 2009 sous la rubrique voirie.

 

N’ayant pas été convaincus par la réponse donnée, les 3 partis d’opposition se sont alliés à nouveau pour déposer une proposition de motion à ce sujet, dans un souci d’éthique.

 

Le MR relève que, s’inspirant des voitures de société, la commune de Herstal développe le concept de « voiture de commune » et met ainsi à disposition des Echevins et d’un membre du personnel communal des berlines de luxe.

 

La réponse du collège à notre question écrite ne démontre en rien la nécessité d’acquérir ces véhicules, et encore moins à un tel prix.

 

Les contribuables herstaliens paient en principe des impôts pour financer les services rendus à la collectivité.  Or, en l’espèce, leur argent est gaspillé pour des dépenses somptuaires alors qu’eux-mêmes ont du mal à payer leur facture de chauffage.  En tant que socialistes, les échevins de la majorité devraient être sensibles à cela !

 

Aucune décision d’attribution n’ayant encore été prise, le MR a demandé que le collège fasse marche arrière et renonce à acheter ces véhicules.  A titre subsidiaire, des véhicules moins chers doivent être achetés.

 

« Lors du Conseil communal du 29.01.09, l'achat de deux véhicules a été voté à l'unanimié.  Ce point était présenté à l'ordre du jour sous la rubrique VOIRIE.

Les trois partis de l’opposition ont posé ensemble une question concernant ce marché et le 15 avril 2009 votre courrier a apporté les éléments d’information suivants :

Le rapport présenté par Monsieur Lemineur, agent technique en chef, rappelle les conditions et le mode de passation de marché pour ce type d’acquisition. Ce rapport ne fournit pas d’informations concernant la nécessité d’acquérir ce type de véhicule, à savoir des berlines d’une valeur totale de 81.070€ TVA comprise.

A la question «  dans quelle circonstances et quelles personnes seront amenées à utiliser ces deux berlines ? », vous nous répondez que les berlines seront mises à la disposition, l’une du Collège communal et l’autre du Secrétaire communal, ceci dans le cadre de leurs fonctions respectives, suivant des modalités d’utilisation qui seront, le moment venu, arrêtées par le Collège communal.

Les informations fournies pour nous présenter votre volonté d’acquérir éventuellement ces deux véhicules ne démontrent pas la nécessité d’utiliser des berlines de standing.

Il existe sur le marché, plusieurs modèles de véhicules pouvant rendre des services similaires du point de vue de la sécurité, la consommation, les rejets et même le confort.

Il est même possible d’acheter, éventuellement, une berline montée en Belgique.

Actuellement, nombreux sont les habitants de Herstal qui rencontrent des difficultés financières importantes.  Dépenser 81.070€ pour deux voitures est démesuré face à bien d’autres priorités.

Le Conseil communal, réuni ce jeudi 11 juin 2009, décide de rechercher, dans l’éventualité de l’acquisition  de deux berlines votée le 29.01.09, les véhicules les moins chers, qui répondront aux besoins de déplacements des membres du Collège et  de Monsieur le Secrétaire communal. »

Réponse

 

L’Echevin commence par répondre que le dossier a été traité dans le respect des procédures relatives aux marchés publics.  Le point a été approuvé au conseil de fin janvier, et dès lors, le choix des voitures à acquérir revient au collège. Le Collège achètera les voitures les moins chères selon le cahier des charges pour remplir la fonction à laquelle elles sont destinées, tout en précisant : « on ne va pas prendre une Smart pour faire 40 à 60 000 km/an ».

Le Bourgmestre enchaîne en précisant que le collège s’abstiendra sur cette motion qui est rédigée à son attention, voter pour ou contre serait inopportun.

 

Il est alors proposé aux partis de l’opposition auteurs de la motion de l’amender comme suit : « Le Conseil communal, réuni ce jeudi 11 juin 2009, demande au collège échevinal de prendre, dans l’éventualité de l’acquisition  de deux berlines votée le 29.01.09, les véhicules les moins chers dans le respect du cahier des charges tel qu’il a été adopté. »

 

Après concertation, l’opposition a décidé de rejeter cet amendement (hormis une modification de pure forme).  Justifiant ce rejet, le MR a estimé que l’amendement proposé revenait à vider la proposition de tout sens.  Le cahier des charges reprend en effet la description de véhicules de luxe avec des options telles que, par exemple, des sièges en cuir.  Si l’on respecte ce cahier des charges, le prix restera donc excessif. La nécessité d’acquérir ces véhicules n’est par ailleurs toujours pas démontrée. Rentrer des notes de frais devrait être suffisant pour le collège et le secrétaire Communal : on ne s’achète pas des voitures avec sièges en cuir sur le dos du contribuable herstalien !

 

La motion finalement présentée au vote, moyennant un ajustement technique devient donc « Le Conseil communal, réuni ce jeudi 11 juin 2009, demande au collège  de rechercher, dans l’éventualité de l’acquisition  de deux berlines votée le 29.01.09, les véhicules les moins chers, qui répondront aux besoins de déplacements des membres du Collège et  de Monsieur le Secrétaire communal ».  Elle recueillera 7 voix pour (l’opposition), la majorité s’abstenant.

 

Lire les articles de la DH (avant et après le Conseil)

 

Lire l'article du journal La Meuse