23/08/2012

Le Conseil communal du 27 octobre 2011 en bref

maison cale.jpg

- Le Conseil a voté la passation d’un projet de marché de travaux pour la réalisation de la gare, de la place et des voiries au carrefour Marexhe.

 

- Le décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets prévoit que la commune a l’obligation d’imputer la totalité des coûts de gestion des déchets ménagers dont elle a la charge aux bénéficiaires, mais que cette répercussion peut être progressive jusqu'en 2012, sans  toutefois être inférieure à 90 % en 2011 et 95 % en 2012.  Conformément à ce décret,  le taux de couverture des coûts en matière de déchets des ménages à Herstal, calculé sur base du budget 2012, est de 95,16%.   Le Règlement portant taxe sur la collecte et le traitement des immondices (déchets ménagers et déchets ménagers assimilés) est donc adapté en conséquence pour l’exercice 2012.  Le MR s’est abstenu.

 

- Le MR s’est abstenu sur le programme communal d’actions en matière de logement 2012-2013. Celui-ci vise essentiellement à agir au niveau du bâti existant au sein du périmètre de rénovation urbaine et des Sites à réaménager.  Le programme d’actions 2012-2013 reprend l’acquisition de 10 logements sociaux au niveau du Pré Madame et la création de 19 logements et services rue Elisa Dumonceau.  Si des moyens financiers sont encore disponibles, le programme sollicite également des aides de la région dans le cadre de l’extension de la Cité des Prés à Liers (maximum 60 logements) et dans le cadre de la création de 22 parcelles à équiper au Champs d’Epreuves à Herstal.

 

- Le Conseil a discuté de l’impact de la restructuration en cours à la SNCB sur Herstal. Le Bourgmestre a confirmé que ce que l’on entend actuellement à ce sujet (la suppression du guichet à Herstal ainsi que la suppression de plusieurs lignes – même si cela reste marginal par rapport au nombre total de trains qui passent à la gare de Herstal) laisse entrevoir des difficultés financières.

Toutefois, les négociations avancent à grand pas entre la SNCB Holding et la SPI+ concernant la cour aux marchandises et l’ancienne gare des voyageurs.  Ce projet est positif pour tous les acteurs, y compris la SNCB à qui cela permet de pérenniser l’avenir de son patrimoine.  Il n’est donc pas question de le remettre en cause. La SNCB s’est également engagée par ailleurs à ne pas supprimer ce qui est en cours quant à la nouvelle gare. 

Quoiqu’il en soit, le Bourgmestre se veut rassurant.  L’intervention financière de la SNCB n’est, selon lui, pas indispensable à la réalisation du Pôle Marexhe.  De plus, le bâtiment de la nouvelle gare sera polyvalent, ce qui permettrait de l’affecter à une autre destination si un jour il ne devait plus y avoir de gare à Herstal. Il pourrait par exemple faire office d’espace commercial.  Enfin, les lignes de chemins de fer pourraient également  servir à une logique de RER dans une optique eurégionale.  Dans ce cadre, il serait bon que Liège soit relié à Maastricht et à Hasselt.  Il y a donc de l’avenir, mais peu de moyens.

 

- Après des années de combat de l’opposition à ce sujet, la majorité a déposé une proposition relative à l’organisation de l’affichage électoral basée sur une répartition égale des panneaux publics électoraux entre les différentes listes ( à l’exception de celles qui ne respectent pas les principes démocratiques) et une interdiction, assortie d’amendes administratives, de collage et de surcollage des espaces réservés aux autres listes sur ceux-ci. Au Bourgmestre qui argumentait sur le fait que la majorité était mure pour accepter ce principe, le MR a répondu que la maturation avait été longue, tout en votant évidemment favorablement à cette proposition réclamée depuis longtemps.  Une répartition équitable des emplacements publics d’affichage électoral réduira les gaspillages d’argent et de papier et permettra de se recentrer sur le débat démocratique.

 

- Le MR a soutenu la motion de soutien aux travailleurs de la sidérurgie et des sous-traitants suite à l’annonce de la fermeture de la sidérurgie à chaud de Liège.   Le Mouvement Réformateur a tout d’abord tenu à saluer la dignité des travailleurs du secteur qui ont manifesté dans le calme, ce qui renforce encore la crédibilité de leur action.  Au-delà des travailleurs salariés du groupe ArcelorMittal, ce sont aussi les sous-traitants du groupe et leurs propres travailleurs qui sont touchés, de même que le tissu commercial existant à proximité de l’entreprise.

 

- Le coût net du bal communal a, selon le Bourgmestre, diminué de 35% entre 2010 et 2011.  Sur le millier de participants de cette année, il est toutefois difficile de dire combien provenaient de la commune.

 

- Un conseil communal des jeunes a été créé, en plus du conseil communal des enfants.  Il sera composé de jeunes âgés de minimum 12 ans et maximum 14 ans au jour de leur élection.

15/04/2010

Question orale de J. Maus relative à la gare de Herstal

gare de Herstal

Question

 

Début 2009, la Ville a décidé de cofinancer, avec la SNCB, une étude permettant de fixer les objectifs partagés dans le dossier de réhabilitation du site de la gare.

 

Cette étude devait envisager le problème du stationnement, l’articulation des différents modes de déplacement, l’avenir de l’ancien bâtiment et la création d’un nouveau, ainsi que l’occupation des terrains actuellement en friche.

 

Pouvez-vous nous dire où en est cette étude ?  Qu’en est-il ressorti jusqu’ici ?

 

Le projet de zone d’activités économiques (avec la SPI+) est-il maintenu ?

 

Sera-t-on en mesure de respecter les délais fixés par l’Europe pour l’utilisation de l’enveloppe de subsides ?

 

L’idée d’un passage sous voie est-elle toujours à l’ordre du jour ?  En effet, tant les usagers que les riverains ne sont pas favorables à cette idée, pour des raisons de sécurité.

 

Réponse

 

L’étude en question est en cours et déjà bien avancée sur plusieurs points :

-         le sort de la gare actuelle

-         le moyen de créer la liaison entre les 2 cotés du chemin de fer

-         l’implantation éventuelle d’une nouvelle gare à droite des voies en venant de Coronmeuse (plus proche du carrefour Marexhe)

-         l’affectation du terrain à l’arrière de la gare (cour marchandises)

 

Des plans existent déjà.  Ils ont notamment été présentés à la SPI+, qualifiée par le Bourgmestre de « partenaire intéressé et intéressant ».  Elle serait en effet intéressée d’aménager, sur la cour aux marchandises, un espace entreprises.  L’ancienne gare servirait de bâtiment d’accueil pour entreprises naissantes

 

Un rendez-vous a été pris entre les partenaires (SNCB, SPI+ et Ville de Herstal) pour novembre 2009 afin de passer au montage financier (c'est-à-dire, la fixation du prix, les modalités pour la cession par la SNCB de la gare et du terrain, les possibilités de financement que la SPI+ peut obtenir de la Région Walonne).

 

Actuellement, l’idée d’un passage sous voie est maintenue mais plus sécurisé que ce qui était initialement prévu.  Le Bourgmestre précise que le dossier sera présenté lorsque la demande de permis sera introduite.

 

Lire l’article de La DH