06/09/2012

Elections communales du 14 octobre 2012

profil.JPG

Le 14 octobre 2012 ne sera pas une date comme les autres.

Ce jour là, vous allez prendre une décision.

Et pas la moindre !  Une décision qui aura un impact sur votre environnement immédiat et votre quotidien pour les six années à venir.

Avouez-le, ce n’est pas tous les jours que l’on vous laisse le choix…

Mais peut-être avez-vous l’impression que finalement, vous n’avez pas grand-chose à dire.  Que les politiciens sont tous les mêmes et que de toute manière ils ont décidé pour vous, puisqu’ils ont annoncé leur volonté de reconduire l’accord de majorité.  A quoi bon marquer son mécontentement si les mêmes s’entendent pour rester au pouvoir !

Détrompez-vous ! La seule vérité qui compte est celle qui sort de l’isoloir.

Avec plus de 239 interpellations depuis 2006, le Mouvement Réformateur n’a pas à rougir de son travail.  Les conseillers sortant ont la fierté du travail accompli et du respect de la parole donnée, avec même, ici et là, quelques victoires obtenues depuis les bancs de l’opposition.

Si vous trouvez que tout va bien, ne changez rien. Votez pour l’un ou l’autre des partis de la majorité, c’est du pareil au même, comme ils l’ont fait savoir.

 Mais si, en y réfléchissant, vous estimez que votre cadre de vie et les services dont vous bénéficiez ne sont pas à la hauteur des impôts que vous payez ; Que des sommes colossales sont investies dans un nouvel hôtel de ville alors que les rues de votre quartier son sales et en piteux état ; Que vous préférez vous promener ailleurs que dans votre ville, car celle-ci n’est pas attractive, que les commerces s’y font rares, que l’on y accède difficilement et qu’en plus, il est pour ainsi dire impossible de s’y garer ;

Si , en plus de tout cela, vous constatez que les gens à qui vous aviez accordé votre confiance se sont octroyés des smartphones et des voitures avec votre argent, pendant que vous peiniez à payer le chauffage et l’électricité sans parler de la crèche du petit.  Alors, c’est le bon moment de le faire savoir.

Ne laissez personne vous priver de votre droit de décider de ce que vous voulez comme avenir pour vous et vos proches.

Voter pour le MR, c’est soutenir une équipe soudée de candidats compétents qui estiment que notre ville et ses citoyens méritent mieux.

Opter pour le MR, c’est choisir la force des convictions.

Jennifer MAUS

1ère à la commune

1ère à la province

07/03/2012

Communiqué de presse : le MR de Herstal lève une partie du voile sur sa liste communale de 2012.

11.jpg

Comme en 2006, c’est Jennifer Maus (cadre, 30 ans) qui mènera la liste.  Elle sera suivie successivement par David Jossaar (avocat, 32 ans) et Bernadette Vandenbergh (collaboratrice parlementaire, 55 ans), tous deux déjà conseillers communaux.

Christian Vancraybeek (cadre, 61 ans), actuel conseiller de CPAS, poussera la liste.

Aux 4e et 5e places, on trouve deux nouveaux visages. 

Adrien Croisier a 23 ans et vient de démarrer sa carrière comme avocat. « Je suis né à Herstal, j’y ai grandi  et aujourd’hui, je veux m’y investir pour défendre les idées auxquelles je crois, apporter un souffle nouveau à notre ville et participer à son redéploiement économique.   C’est à travers les valeurs libérales que nous pourrons améliorer les conditions de vie de chacun !  ».

Hélène Franssen a, quant à elle, 19 ans et est encore étudiante.  « Je viens d’une famille socialiste et engagée.  C’est donc naturellement que je me suis intéressée à la politique, mais j’ai fait mes propres choix.  Les idées libérales et la qualité des hommes et femmes politiques qui les portent me paraissent plus aptes que d’autres à créer une société où l’on valorise l’effort et où chacun a sa place. »

Selon Jennifer MAUS,  la liste MR comptera 33 personnes compétentes et engagées :  « nous n’avons pas voulu courtiser les « peoples », ni les déçus d’autres partis.  Nous avons voulu nous centrer sur l’essentiel : l’idéal, les valeurs, la volonté de faire mieux pour notre ville ».

La liste, qui est actuellement en cours de finalisation, sera équilibrée :  « des candidats jeunes, des très jeunes et des plus expérimentés, mais surtout, des citoyens, venant d’horizons divers, qui s’attacheront à démontrer que le libéralisme est populaire et que ses idées peuvent parler à tous, et pas seulement aux plus nantis comme certains tentent de le faire croire ».

Le programme sera principalement axé sur la qualité de vie et la sécurité, deux préoccupations majeures des herstaliens. 

Il sera dévoilé comme l’ensemble de la liste dans les prochains mois.

Lire l'article du journal La Meuse

Lire l'article de la Dh

Lire l'article de la Libre Belgique