26/03/2014

Question écrite de J. MAUS relative au stationnement des bus Place Gilles Gérard

 

Question

 

Il me revient que par manque de place, les bus se garent régulièrement sur le trottoir Place Gilles Gérard, au niveau du conteneur à vêtements « Terre », endommageant celui-ci et mettant en danger les piétons, obligés d’emprunter la voirie.

 

Les agents de police du commissariat de l’Antenne administrative de Vottem ont-ils déjà été sensibilisés au problème ? Ont-ils déjà constaté ces infractions ?

Avez-vous déjà soulevé ce problème lors de vos contacts avec les TEC concernant la Place Gilles Gérard ?

 

Réponse

 

La Division de la police de Vottem confirme qu'il arrive que des bus des TEC stationnent à l'endroit décrit, soit derrière l'Eglise, près du conteneur de la firme terre, essentiellement le mardi, jour du marché. Le conteneur a été remplacé il y a deux mois et n'est pas abîmé.

 

Lorsqu'ils constatent qu'un bus se trouve en stationnement à cet endroit, les membres de la division de police demandent au chauffeur de partir. Ceux-ci obtempèrent sans problème, dès lors aucun PV n'a jamais été rédigé à leur encontre.

 

Lors de réunions avec les TEC, le stationnement des bus place gilles gérard a déjà été abordé. Le Chef de zone y reviendra d'ailleurs lors d'une prochaine rencontre.

24/03/2014

Question orale de J. MAUS relative au réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem

Question

 

Comme chaque année depuis 2007, je reviens sur la nécessité de réaménager cette place centrale de Vottem.

 

Dans un premier temps, un partenariat avec la SRWT avait été envisagé en vue de la réalisation de l’étude nécessaire au réaménagement.  Puis, un montant de 100.000 EUR a été inscrit au budget communal pour couvrir les honoraires de réalisation celle-ci.  L’adjudicataire devait être désigné fin 2011.

 

Deux ans et un scrutin plus tard, le réaménagement de la Place est dans la déclaration de politique communale

 

Pouvez-vous nous dire à quel stade en est la procédure ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre a une fois de plus confirmé la nécessité de réaménager cette place centrale de Vottem.

 

Il s'est ensuite dit énervé par ce dossier. En effet, le Collège a d'abord cru qu'il pourrait travailler avec le TEC puis avec la SRWT avant d'arriver au constat que ce ne serait possible ni avec l'un ni avec l'autre. Ensuite, c'est une logique plus privée qui a été poursuivie avec la volonté de désigner un auteur de projet mais une seule offre a été déposée et elle n'a pas suscité l'enthousiasme des techniciens de la Ville.

 

Face à ces constats, le Bourgmestre se dirige finalement vers une solution en deux temps : tout d'abord, une rénovation classique à court-terme, réalisée pour une grande partie grâce à des subsides obtenus dans le cadre du droit de tirage de la Région Wallonne, et complémentairement avec quelques travaux effectués sur fonds propres; ensuite, à moyen-terme, une revitalisation urbaine, avec subsides spécifiques et partenariat public-privé.

 

Le Bourgmestre ne désespère pas que le TEC consacre quand même quelques moyens financiers, vu la présence du terminus des bus sur la Place.

 

A cela s'ajoutent la problématique des espaces situés à l'avant et à l'arrière de la Salle de l'Equipe, qui ont un certain potentiel, mais aussi du Rouby, qui a été racheté par un privé, à la grande surprise du Bourgmestre.

 

Lire l'article du journal La Dernière Heure

Lire l'article du journal La Meuse

21/03/2014

Conseil communal du 30 mai 2013 : les points déposés par le MR

photo gpe.jpg

1. Question orale relative à la mise sur pied d'un Conseil uniquement réservé à la Police

2. Question orale relative aux moyens d’action en matière de propreté publique

3. Question orale relative au réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem

4. Question écrite relative au stationnement des bus Place Gilles Gérard

5. Question écrite relative à la réfection des passages pour piétons aux alentours de la Place Gilles Gérard à Vottem

17/03/2014

Question orale de J. MAUS relative à la mobilité intra-communale

Question

 

1- La centrale de mobilité de la Basse-Meuse a été créée en 2002 grâce à un financement conjoint des communes de Bassenge, Oupeye et Visé et à des subsides régionaux

 

Le TEC fournit le bus, effectue les entretiens et perçoit les recettes d’exploitation.  La centrale de mobilité doit quant à elle prendre en charge le carburant, les chauffeurs et le fonctionnement du service qui s’effectue à la demande.

 

La Centrale de Mobilité de la Basse-Meuse et le CPAS d’Oupeye ont également signé un accord qui permet au minibus du CPAS d’Oupeye (spécialement adapté pour les personnes handicapées) d’étendre son rayon d’action aux communes voisines de Bassenge et de Visé.

 

Afin d’apporter une solution aux difficultés de mobilité intra-communale déjà maintes fois évoquées au sein du Conseil et au vu des synergies existant entre Herstal et les autres communes de la Basse-Meuse, avez-vous déjà envisagé de demander à rejoindre la centrale de mobilité de la Basse-Meuse ? Cela pourrait-il être intéressant en termes de mutualisation des coûts, tant pour le service « à la demande » que pour le taxi social ? Si non, pourquoi ?

 

2 - L’amélioration de la mobilité intra-communale permettant d’améliorer l’insertion sociale des habitants, serait-il possible d’intégrer cette dimension dans le nouveau plan de cohésion sociale (PCS) en cours d’élaboration ?  Les minibus existant déjà dans le cadre du PCS ne pourraient-ils pas être utilisés de manière plus large qu’uniquement dans le cadre des activités organisées ?

 

3 – Vous avez déjà évoqué à plusieurs reprises l’idée d’élargir les possibilités de recours au taxi social.  Où en êtes-vous dans votre réflexion ?

 

Réponse

 

1- Selon l'Echevin, il existe beaucoup de similitudes entre le taxi social et la centrale de mobilité, notamment au niveau du tarif. En revanche, il est vrai que l'accès à la centrale est ouverte à plus de bénéficiaires que le taxi social. Des contacts avec la centrale de mobilité pourraient être menés à l'avenir, mais le Collège estime qu'il faut une réflexion globale qui intègre :

·la configuration de notre entité : emmener des clients des petites communes de la Basse-Meuse vers Herstal ne revient pas au même que l'inverse

·le problématique de la mobilité dans les Hauts-Sarts (mobilité douce, train,...)

·le nouveau maillage du bus : l'arrivée du tram jusqu'à Coronmeuse va impliquer une modification des itinéraires de bus

 

En février 2012, la Ville a entrepris des contacts avec les TEC dans le but d'éventuellement recourir au système de “taxi-bus” mais il s'est avéré que c'est extrêmement cher et que les conditions sont contraignantes. Le fait que la Région Wallonne soit en pleine période de restrictions budgétaires n'arrange pas les choses.

 

2- Le PCS, quant à lui, n'a pas de budget pour la mobilité et le seul véhicule dont ils disposent leur sert dans le cadre de leurs activités.

 

3- A l'heure actuelle, la réflexion concernant le taxi social est elle, toujours en cours. Il reste donc reservé à sa clientele bien definie.

01/11/2011

Question orale de J. MAUS relative à l’avenir du site de l’ancienne Caserne de Vottem

Question

 

Quel est la teneur du dernier projet en date relatif au site de l’ancienne caserne de Vottem ?

 

Ce projet répond-il aux objections formulées par rapport aux projets précédents ?

 

Quelles seront les conséquences en termes de mobilité ?

 

J’en reviens à ma question du 31 mai 2007 relative à la possibilité de demander aux TEC de desservir le tronçon de la rue Visé-Voie vers le magasin Aldi. Est-ce envisageable de prévoir une extension de ligne jusqu’à cet endroit ?

 

Réponse

 

Le 7 septembre 2010, un projet a été rentré pour une maison de repos, avec notamment 24 logements en résidence service et 97 appartements avec garage. L’enquête publique est toujours en cours.  Les services analysent le projet pour voir s’il répond aux objections formulées précédemment.

 

Quoiqu’il en soit, la réaffectation de l’ancienne caserne entraînera inévitablement une augmentation du charroi.

 

Les TEC étudient la possibilité de desservir le quartier, avec la création d’un parking de persuasion (P+R ou park and ride) à la sortie de l’E313.  Cette étude est intégrée dans la réflexion menée autour du tram, il est donc difficile de dire quand les conclusions de celle-ci seront connues.

16/08/2011

Question orale de J. Maus relative au réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem

Question

 

Je reviens à nouveau sur le projet de réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem. 

 

En novembre 2009, vous m’aviez répondu « qu’une étude avait été lancée à ce sujet par la SRWT, que des contacts avaient été pris en octobre et que les premiers résultats seraient présentés très prochainement ». 

 

Où en est cette étude ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre rejoint le MR sur la nécessité de repenser cette place centrale de Vottem, en intégrant à la réflexion plusieurs éléments, tels que la présence des bus, la salle de l’Equipe à proximité, l’ancien café du Rouby, l’antenne administrative, le marché du mardi, etc.  En ce qui concerne ce dernier, le contrat de concession prévoira d’ailleurs des dispositions permettant de le déplacer en cas de travaux.

 

Du fait de la présence du terminus des bus sur la Place Gilles Gérard, il était souhaitable que la SRWT se charge de l’étude.  Toutefois, à présent, le TEC remet en cause la nécessité d’y maintenir le terminus des bus.  Si tel n’est plus le cas, la SRWT ne s’occuperait plus de l’étude quant au réaménagement de la Place.

 

Au vu de ces éléments, le Bourgmestre a chargé les services communaux de réaliser un projet de marché de services pour désigner un bureau d’études qui avancerait en parallèle de la SRWT.

02/08/2011

Conseil communal du 30 septembre 2010 : les points déposés par le MR

groupe.jpg

1.  Question orale relative à la signalisation du carrefour rue Louis Demeuse/C. Demblon

2.  Question orale relative à l’offre de parking dans le centre de Herstal

3.  Proposition de motion visant à assurer une meilleure liaison en transport en commun entre Herstal et les entités de Vottem, Milmort et Liers

4.  Question orale relative aux travaux Boulevard Zénobe Gramme

5.  Question orale relative au réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem

6. Question écrite relative aux nuisances dans le quartier de l’allée des Arrondes à Vottem

7.  Question écrite des groupes Ecolo/MR/PTB+ relative à la proposition du collège quant au tracé du tram sur Herstal