12/09/2012

Le programme

Au-delà de ces petites et grandes victoires, différents combats initiés par le MR depuis 2006 n’ont malheureusement pas (encore) trouvé écho auprès de la majorité.  Il va de soi que ces préoccupations demeurent au cœur de notre programme :

- Engager des gardiens de la paix

- Installer des caméras de vidéosurveillance dans les endroits sensibles et concrétiser la sécurisation des commerces via télépolice Vision

- Accentuer la lutte contre les incivilités

- Elargir le champ de passage de l’aspirateur de déchets urbains (Glutton)

- Créer un cadastre des voiries pour la réfection des voiries communales

- Finaliser enfin l’égouttage

- Installer des panneaux anti-bruits le long de toutes les autoroutes

- Concrétiser le réaménagement de la Place Gilles Gérard à Vottem

- Classer les terrils en zone naturelle et y créer des lieux de promenade

- Engager un conseiller en mobilité dont ce serait l’unique tâche

- Fluidifier le trafic à Basse-Campagne

- Améliorer l’offre de transports en commun entre les villages et le centre de Herstal

- Protéger Milmort du trafic de poids lourds en transit (signalisation, aménagements routiers)

- Diminuer les additionnels à l’IPP et au précompte immobilier

- Revoir la taxation des déchets en assurant l’application stricte du principe pollueur-payeur

- Créer un observatoire du commerce herstalien

- Recréer un accès rapide, aisé et gratuit aux commerces de l’hyper-centre

- Créer une maison de jeunes, encadrée par des éducateurs

- Interdire le port de signes religieux ostentatoires dans les écoles communales, l’administration et le CPAS

- Ne plus prendre à charge du budget communal les voitures de fonction et smartphones des échevins

- Rationnaliser les dépenses de réception, représentation, séjour, jumelages, audits etc.

 

Le programme du MR comporte aussi évidemment certaines propositions nouvelles, issues des rencontres des élus et candidats avec la population :

- Amender le nouveau système de collecte des déchets afin d’apporter une réponse au problème de place dans certains logements et de nuisances liées à la fraction organique

- Créer une prime visant à encourager la fréquentation du parc à conteneurs

- Mettre en place des récyparcs mobiles

- Créer une prime à l’installation de nouveaux commerces dans le périmètre de rénovation urbaine

- Octroyer une remise de la taxe communale additionnelle au précompte immobilier aux contribuables qui réalisent une rénovation significative de leur habitation unifamiliale ou qui transforment un immeuble composé de plusieurs petits appartements ou kots en maison unifamiliale

- Octroyer un subside pour le ravalement et l’embellissement des façades à rue d’immeubles privés non classés

- Créer des plaines de jeux dans les différents quartiers de la Ville, comprenant des modules adaptés aux enfants handicapés

- Organiser des consultations populaires sur les grands projets entrepris au niveau communal

- Développer des services en ligne de l’administration communale sans déplacement du citoyen via le timbre digital (IntelliStamp)

- Créer une crèche dans le zoning des hauts-sarts, éventuellement via un partenariat public-privé

 

Découvrez ici le programme du Mouvement Réformateur pour Herstal

06/09/2012

Elections communales du 14 octobre 2012

profil.JPG

Le 14 octobre 2012 ne sera pas une date comme les autres.

Ce jour là, vous allez prendre une décision.

Et pas la moindre !  Une décision qui aura un impact sur votre environnement immédiat et votre quotidien pour les six années à venir.

Avouez-le, ce n’est pas tous les jours que l’on vous laisse le choix…

Mais peut-être avez-vous l’impression que finalement, vous n’avez pas grand-chose à dire.  Que les politiciens sont tous les mêmes et que de toute manière ils ont décidé pour vous, puisqu’ils ont annoncé leur volonté de reconduire l’accord de majorité.  A quoi bon marquer son mécontentement si les mêmes s’entendent pour rester au pouvoir !

Détrompez-vous ! La seule vérité qui compte est celle qui sort de l’isoloir.

Avec plus de 239 interpellations depuis 2006, le Mouvement Réformateur n’a pas à rougir de son travail.  Les conseillers sortant ont la fierté du travail accompli et du respect de la parole donnée, avec même, ici et là, quelques victoires obtenues depuis les bancs de l’opposition.

Si vous trouvez que tout va bien, ne changez rien. Votez pour l’un ou l’autre des partis de la majorité, c’est du pareil au même, comme ils l’ont fait savoir.

 Mais si, en y réfléchissant, vous estimez que votre cadre de vie et les services dont vous bénéficiez ne sont pas à la hauteur des impôts que vous payez ; Que des sommes colossales sont investies dans un nouvel hôtel de ville alors que les rues de votre quartier son sales et en piteux état ; Que vous préférez vous promener ailleurs que dans votre ville, car celle-ci n’est pas attractive, que les commerces s’y font rares, que l’on y accède difficilement et qu’en plus, il est pour ainsi dire impossible de s’y garer ;

Si , en plus de tout cela, vous constatez que les gens à qui vous aviez accordé votre confiance se sont octroyés des smartphones et des voitures avec votre argent, pendant que vous peiniez à payer le chauffage et l’électricité sans parler de la crèche du petit.  Alors, c’est le bon moment de le faire savoir.

Ne laissez personne vous priver de votre droit de décider de ce que vous voulez comme avenir pour vous et vos proches.

Voter pour le MR, c’est soutenir une équipe soudée de candidats compétents qui estiment que notre ville et ses citoyens méritent mieux.

Opter pour le MR, c’est choisir la force des convictions.

Jennifer MAUS

1ère à la commune

1ère à la province

03/01/2012

Recours de J. Maus contre l’achat d’iPhones 4 au bénéfice des échevins de la Ville de Herstal

iphones.jpg

Recours

 

Ma question orale du mois de janvier concernant l’acquisition d’iPhones par la Ville de Herstal pour ses Echevins ayant fait grand bruit, le député wallon Jean-Luc CRUCKE (MR) a interpellé Paul FURLAN, ministre des Pouvoirs Locaux, à ce sujet.  Le ministre constatant dans sa réponse qu’aucun mandataire de la Ville n’avait introduit de recours officiel contre cette décision, j’ai immédiatement entrepris cette démarche pour le MR de Herstal.

 

Lire les articles du journal La Meuse

 

Lire l’article du journal Le Soir

 

Réponse

 

La réponse à ce recours introduit en février est tombée le 31 mai 2011. 

 

Dans celle-ci, le ministre FURLAN critique tout d’abord la motivation de la délibération du Collège communale du 5 août 2010.

 

Le ministre rappelle ensuite qu’il appartient au Conseil communal de se prononcer sur l’octroi d’un tel avantage.

 

Enfin, il invite le Collège à faire adopter par le Conseil un Règlement traitant de la mise à disposition des iPhones aux membres du Collège et précisant les modalités de remboursement des frais téléphoniques de ceux-ci.

 

La réponse du ministre a le mérite de rappeler le rôle des Conseillers communaux dans une démocratie…On peut toutefois regretter son manque de fermeté.  En effet, en n’exigeant pas le remboursement de ces coûteux gadgets, le ministre FURLAN cautionne le fait que des Echevins, qui perçoivent par ailleurs un traitement non négligeable, utilisent l’argent des contribuables qui leur ont fait confiance pour s’octroyer divers avantages. A Herstal, il y a eu les iPhones (5.000 EUR), mais aussi les berlines (80.000 EUR).   A-t-on vraiment retenu la leçon des scandales ayant éclaté à Charleroi en 2005 ? 

 

Les iPhones devront donc repasser sur la table du Conseil.  Il ne faut toutefois pas se faire d’illusion : les conseillers de la majorité avaliseront cet achat, comme ils l’ont fait en refusant de voter notre proposition visant au remboursement des appareils et à l’affectation de la somme ainsi obtenue à l’opération de restauration solidaire du CPAS.  Du moins officiellement, car hors de la salle du Conseil, les réactions ne sont pas les mêmes…Ce genre d’attitude m’échappe.  Je pensais que dans « socialiste », il y avait le mot « social » ?? Ce mot n’a visiblement pas le même sens pour la majorité PS-Eph que pour le Mouvement Réformateur.

 

Lire les articles du journal La Meuse

 

Lire l’article du journal Le Soir

20/12/2011

Question orale de J. Maus relative à l’acquisition d’iPhones pour les membres du collège

iphones.jpg

Question

 

Est-il exact que l’ensemble des échevins se sont vus octroyer un iPhone de la dernière génération dans le cadre de leurs fonctions ?

 

Si tel est le cas, quel en a été le coût, porté à charge du budget communal, et comment justifiez-vous cette dépense ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre confirme qu’en date du 13 septembre 2010, le Collège a désigné une firme pour la fourniture de 8 iPhones de la dernière génération pour un coût total de 5.000 EUR, et ce, dans le but d’améliorer l’échange d’informations, notamment par e-mails, entre les Echevins et l’administration.  Il précise que seul l’appareil est pris en charge, et non l’abonnement

 

Le MR juge évidemment cette dépense scandaleuse, quand, dans le même temps, la population herstalienne a du mal à se nourrir et à régler sa facture de chauffage ! 

 

Il s’agit essentiellement d’un gadget, que les membres du Collège s’offrent sur le dos du contribuable, comme cela avait déjà été le cas précédemment avec les berlines.

 

Par ailleurs, il existe d’autres appareils remplissant exactement les mêmes fonctions pour un coût bien inférieur ! 

 

Lire l’article du journal La Meuse

 

Lire l’article de la Dernière Heure

 

Lire l’article du journal le Soir

 

Comparatif avec les autres communes dans le journal La Meuse

01/07/2011

Communiqué de presse - l’accord préélectoral PS-EPH : déni de démocratie

11.jpg

Le Mouvement Réformateur de Herstal tient à réagir à l’annonce d’un accord préélectoral entre le PS et EPH/Cdh à Herstal.

 

Pour Jennifer MAUS, chef de groupe : « cette annonce n’est pas vraiment une surprise.  EPH/CDH n’apporte aucune fraicheur, aucun renouveau par rapport à l’ancienne majorité absolue.  Même au niveau éthique, l’Echevin NAMOTTE cautionne ce qui jadis l’aurait fait hurler comme l’achat de berlines à 80.000 EUR ou d’ iPhones sur le compte du contribuable…Il en bénéficie ! Eph, c’est une succursale du PS Herstalien.  Voter pour eux revient exactement au même que voter pour le PS »

 

Et de poursuivre : « quel est l’apport du Cdh dans cette majorité ? Nous ne verrons pas le centre culturel promis avant au moins 5 ans.  Les petits commerçants souffrent et souffriront encore du réaménagement de la Place avec ses conséquences sur le trafic qui sera détourné du centre et le stationnement qui deviendra payant.  Sans parler du marché du jeudi ! »

 

Les réformateurs regrettent aussi le triste signal envoyé à l’électeur : « c’est un vrai déni de démocratie.  Un an avant que l’électeur s’exprime, le PS et le Cdh ont déjà décidé pour lui ! C’est un peu prendre les gens pour des imbéciles… »

 

Tout cela n’empêchera pas le MR de continuer son travail d’opposition constructive jusqu’à la fin de la législature et de rappeler aux électeurs que ce sont eux qui auront le crayon rouge en main en 2012.

 

Lire le flash de RTC Télé-Liège

 

Lire l'article du journal Le Soir

10/02/2011

Bref bilan du travail de la majorité herstalienne à mi-législature

Le bilan que tire le MR des quatre années de législature n’est pas plus positif qu’en 2006. 

 

Les citoyens ne bénéficient toujours pas d’un cadre de vie à la hauteur des impôts qu’ils payent.  Les rues restent sales et en piteux état. 

 

Des sommes colossales sont dépensées pour un nouveau centre administratif qui ne rencontrera pas l’objectif souhaité (regrouper l’ensemble des services) et ne s’intégrera pas dans le bâti actuel.  Même la CCAT, où le PS est largement représenté, a voté contre !

 

Et que dire de l’Echevin d’ouverture : nous n’aurons pas le centre culturel promis.  Les petits commerçants souffrent et souffriront du réaménagement de la Place J. Jaurès avec ses conséquences sur le trafic et le stationnement qui deviendra payant.  Sans parler du marché du jeudi ! Enfin, il a quand même avalisé l’achat de berlines à 80 000 EUR aux frais du contribuable…un peu décevant !

 

Pour les deux ans à venir, le MR espère une concrétisation rapide de cinq de ses propositions : la création d’espaces multisports dans les quartiers ; la rénovation de la place de Vottem ; l’amélioration de la mobilité entre les villages et le centre de la commune ; la création d’un cadastre des voiries avec un échéancier de leur rénovation ainsi que la préservation de l’ensemble des terrils et leur aménagement en lieu de promenade.

 

 

Lire l’article du journal La Meuse

13/12/2010

Proposition de motion de J. Maus concernant la réglementation du collage d’affiches sur les panneaux officiels situés sur le territoire communal lors des élections fédérales du 13 juin 2010

collage 2010.jpg

Proposition

 

Le collage d’affiches lors des scrutins électoraux est une habitude bien ancrée dans tous les partis.  Toutefois, lorsqu’il n’est pas réglementé, comme c’est toujours le cas à Herstal, il est également source d’un important gaspillage environnemental mais aussi financier.  Comme pour les berlines, ces sommes d’argent dépensées par les politiques – bien qu’il s’agisse ici d’argent privé et non public – ne sont pas de nature à réconcilier la population avec ses élus, surtout dans une ville comme la notre où le revenu par habitant est faible et où beaucoup ont du mal à nouer les deux bouts.

 

Dès lors, le MR, comme les années précédentes, propose une réglementation du collage d’affiches pour le scrutin fédéral de juin 2010.  Cela se fait dans bien d’autres communes et Herstal est clairement à la traine en la matière.

 

Cette proposition tient compte des objections formulées par la majorité aux propositions déposées les années précédentes.  En effet, elle ne fait référence qu’aux listes déposées valablement pour le scrutin en cours et, dans l’attente de l’application concrète des sanctions administratives communales, prévoit des sanctions appliquées dans d’autres communes recourant à une subdivision des panneaux électoraux.

 

« Considérant que le collage des affiches électorales sur les panneaux officiels prévus à cet effet est un outil démocratique d’information à la population sur les différents choix s’offrant à elle lors de ces élections ;

 

Considérant que seule la diversité des affiches visibles sur ces panneaux peut garantir un accès à l’information pluraliste des citoyens ;

 

Tenant compte de la dimension écologique de tout ce gaspillage de papier par le sur-collage systématique d’affiches ;

 

Tenant compte également du gaspillage financier engendré par ce même sur-collage, malvenu en cette période de crise ; 

 

Constatant par ailleurs que la partition des panneaux publics électoraux existe sur d’autres villes et communes de la Province de Liège,

 

Le conseil décide

 

1)  de procéder à la division des panneaux électoraux en différentes colonnes ainsi qu’à l’apposition des numéros des différentes listes au-dessus des colonnes revenant respectivement aux différents partis

2)  de répartir l’espace disponible de manière égalitaire pour chaque parti ayant déposé valablement une liste dans le cadre des élections du 13 juin 2010

3)  d’adopter une ordonnance de police en ce sens, prévoyant que les documents apposés en contravention au règlement devront être enlevés à la première réquisition de la police, faute de quoi l’autorité procèdera d’office à leur enlèvement, aux frais, risques et périls du contrevenant »

 

Réponse

 

Les autres partis d’opposition ayant également fait une demande de répartition des panneaux ont retiré leur proposition et rallié celle du MR.

 

En réponse, le Bourgmestre a tout d’abord signalé qu’il partage ce souci d’éviter le gaspillage.  Toutefois, pour lui, répartir les panneaux de manière équitable entre les différentes listes n’est pas démocratique car toutes n’ont pas le même poids électoral au sein des assemblées.  Aussi, la majorité PS-Cdh/Eph a-t-elle déposé une contre-proposition visant au partage des panneaux électoraux de manière proportionnelle au résultat du scrutin précédent pour la même assemblée.  Les partis ayant obtenu de faibles pourcentages lors de précédentes élections pourraient demander à réunir leur quota d’affichage sur un seul panneau. 

 

Non sans humour, le chef de groupe du PS a fait remarquer que les affiches pouvaient également être proportionnelles aux résultats obtenus lors des élections précédentes, Ecolo ayant droit au format « carte postale » et le PTB au format « cartes de visite »… Ces partis apprécieront…

 

Le MR aurait pu accepter cette contre-proposition, pas forcément défavorable à son égard mais selon nous, elle est anti-démocratique.  En effet, l’affichage électoral ne sert pas, en principe, à mener une « guéguerre » contre d’autres partis mais à informer correctement le citoyen des choix s’offrant à lui.  Une nouvelle élection est précisément une occasion de remettre les compteurs à zéro.  Le MR refuse dès lors de cautionner ces officialisations de la mainmise du parti socialiste sur un outil démocratique d’information des citoyens.  Il souligne par ailleurs la nécessité pour les différents partis de veiller au respect de la propreté. Il est inadmissible que les équipes soutenant les candidats arrachent les affiches et les jettent sur les trottoirs ou dans les espaces verts alors que la Ville est déjà très sale.

 

Lire les articles du journal La Meuse

 

Lire l'article de la DH

 

Lire l'article du journal Le Soir

 

Reportage d'RTL-TVI (cette vidéo n'est plus disponible)