23/09/2009

Conseil communal du 9 juillet 2009 : les points déposés par le MR

photo groupe MR

1. Question orale relative au projet d’implantation du stade du Standard à Coronmeuse

 

2.  Question orale relative aux passages pour piétons

05/05/2009

Le Conseil communal du 26 mars 2009 en bref

Maison cale

- Le projet de délocaliser le stade du Standard à Coronmeuse est revenu sur la table du Conseil, mais sans que l’on en apprenne beaucoup plus à ce sujet.  Le Bourgmestre a répété que la SPI+ avait été chargée de réaliser une étude à ce sujet, et qu’il ressortait de celle-ci que le site de Coronmeuse pourrait convenir.  Une autre phase de l’étude, plus précise, devrait être commandée par le Standard à la SPI+ mais ça n’a pas encore été le cas.  Frédéric DAERDEN a dit rejoindre les préoccupations des conseillers quant aux nuisances que l’arrivée du stade à cet endroit du territoire de la Ville de Liège pourrait engendrer.  Dans un courrier qu’il lui a adressé en décembre, il a d’ailleurs déjà sensibilisé Willy DEMEYER quant aux aspects qui l’inquiètent plus particulièrement  à savoir l’aspect urbanistique (gabarit, lieu d’implantation, comptabilité avec constructions adjacentes), la mobilité (déplacements et stationnement, risque d’engorgement de la voirie située sur notre territoire), la sécurité et le maintien de l’ordre public. Il a ainsi demandé au bourgmestre de Liège que ces différents aspects soient intégrés dans la réflexion.  La ville de Liège a répondu à ce courrier en janvier en précisant que ces aspects seraient pris en compte quelque soit le site retenu et que si le site de Coronmeuse était sélectionné, la commune de Herstal serait associée à la réflexion.  Frédéric DAERDEN a toutefois rappelé que le site d’implantation relève de l’autonomie du standard et de la ville de liège, et que par conséquent le pouvoir de Herstal en la matière est limité. Depuis cet échange de courrier, il n’y a plus eu de nouvelles officielles.  Le coût pour Herstal si le stade était implanté à Coronmeuse (frais de police, stationnement, organisation de la circulation, nuisances sonores et autres) est impossible à évaluer à l’heure actuelle, le dossier comportant trop d’inconnues.  Quant à l’argument de l’espace vert actuellement utilisé par les habitants de Herstal à cet endroit et qui serait perdu, le Bourgmestre promet une réflexion sur les abords en cas de certitude sur l’implantation du stade.

 

- Le Conseil communal a voté l’achat de poubelles et cendriers publics destinés à la collecte des petits déchets dans le domaine public.  Des poubelles plus grosses seront installées aux endroits stratégiques afin de limiter le nombre de vidanges.  L’Echevin a en revanche rejeté la proposition d’achat de poubelles permettant un tri sélectif – pourtant moins chères – au motif qu’il faut également réfléchir à la problématique de la collecte.

 

- En novembre 2007, un projet d’envergure était annoncé dans le cadre de la réhabilitation de l’ancien site des Forges de Zeeburges avec la création de 54 Lofts de standing.  Depuis ces grands effets d’annonce, le projet semble retombé dans l’oubli, alors que contrairement par exemple au dossier de l’Esplanade de la paix, où le Bourgmestre veut confiner des centaines de personnes sur un espace déjà fort peuplé, le site de FZ est depuis longtemps vide et ne demande qu’à être réaffecté, sans risque de surpeuplement.  La crainte était donc que ce beau projet soit tombé à l’eau mais d’après l’Echevin, il n’en est rien.  Le permis unique a été délivré par le collège en novembre 2008 et le chantier devrait débuter en août 2009.  Il reste à espérer que les appartements trouvent acquéreur malgré leur prix fort élevé pour une commune sinistrée comme la notre.

 

- A Herstal, le coût des funérailles pour les indigents est assumé par la commune, la collectivité.  Tout en reconnaissant que donc Herstal n’a pas la pire des politiques en la matière en comparaison avec d’autres commune, la demande visait à ce que l’on aille encore un pas plus loin en identifiant les tombes ou urnes des indigents par une plaque en résine gravée de quelques centimètres reprenant le nom, prénom et éventuellement la date de décès du défunt (il n’est donc pas question d’apposer des signes religieux).  Cela ne devrait pas représenter un coût trop important pour la collectivité ni grever le budget de la commune tout en marquant un certain respect pour ces personnes démunies et en permettant à leurs éventuels proches de pouvoir se recueillir.  Cela correspondrait aussi aux recommandations de la Région wallonne qui stipulent que la tombe est la norme et non l’exception.  S’en est suivi un dialogue de sourds avec l’Echevine THOMSIN, qui s’est obstinée à rappeler que la politique de la commune n’est pas mauvaise envers les indigents, ce que nul n’a pourtant contesté.  L’Echevine s’est finalement retranchée derrière le fait que la commune doit respecter un principe d’égalité devant les funérailles et qu’il ne serait pas opportun de distinguer les indigents des autres au moyen d’une plaque, ce qui n’a convaincu personne.  Comme quoi le parti socialiste n’a pas le monopole du social et comme l’a dit la Conseillère Bernadette Vandenbergh : « les morts ne vous intéressent pas, ils ne votent pas ! »

16/03/2009

Conseil communal du 29 janvier 2009 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative à la sécurité des habitants de la rue Brixhe

2. Question orale relative à la mobilité

3. Question orale relative à la nécessité de retracer les bandes blanches des passages pour piétons

4. Question orale relative à la création d’un « point cannabis » à Herstal

 

31/01/2009

Communiqué de presse : rendons à l'opposition ce qui lui appartient

2008 039

Le groupe MR de Herstal prend connaissance de la campagne lancée par la commune de Herstal à l’égard des jeunes afin de sensibiliser ceux-ci aux dangers potentiels d’une utilisation abusive du GSM.

Dans différents articles de presse, le Bourgmestre et l’Echevin compétents se sont tous deux vantés du caractère innovant de cette campagne, soulignant qu’Herstal est la première commune à prendre une telle initiative.

Par la voix de son chef de groupe Jennifer MAUS, le MR rappelle toutefois que c’est l’opposition qui est à l’origine de cette démarche.

Les trois partis d’opposition, faisant abstraction de leurs divergences politiques à cette occasion,  avaient lancé cette idée en mars 2007 déjà, dans le cadre d’une proposition commune (voir document ci-joint).  A l’époque, la majorité avait balayé celle-ci d’un revers de main.  Plus particulièrement, l’information à destination des enfants et adolescents avait été jugée « non pertinente » par l’Echevin LAVERDEUR.  A ce moment, un membre du public, estimant que l’Echevin manquait ainsi aux engagements pris envers le CLAG (Collectif de Lutte Antennes GSM) avait quitté la salle sur un cinglant « M. Laverdeur, vous n’êtes pas un homme de parole. »

C’est plusieurs mois plus tard, en novembre 2007, que, dans le cadre d’une communication du collège, l’opposition avait eu le plaisir de constater une nette évolution dans les prises de position de la majorité à cet égard. 

Le Mouvement Réformateur de Herstal se félicite aujourd’hui de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie sur la commune, que ce soit dans le cadre de cette problématique, mais également dans celui de la propreté, avec l’adoption des sanctions administratives ; de la sécurité, avec la participation au PAB ; des infrastructures pour les jeunes, avec la création d’espaces multi-sports ; de l’urbanisme, avec la rénovation de la Place Gilles Gérard à Vottem, et bien d’autres choses encore.

Lire l'article du journal la Meuse

07/12/2008

Conseil communal du 25 septembre 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative aux plans de sécurité

 

2. Question orale relative à la propreté à Herstal

22:15 Écrit par Jennifer Maus dans En direct du Conseil communal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : securite, proprete |  Facebook |

01/03/2008

Conseil communal du 31 janvier 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR  1. Question orale relative au suivi donné par les services de police à la pétition des habitants du quartier Marexhe reçue par M. le Bourgmestre le 24 octobre 2007

2. Question orale relative au fonctionnement du CPAS

3.  Question orale relative à la réalisation d'un cadastre du milieu associatif

A cela s'ajoute une proposition de motion commune aux groupes politiques composant le conseil communal relative au fonctionnement de celui-ci

06/10/2007

Le Conseil communal du 20 septembre 2007 en bref

Maison cale

- On a reparlé de la rénovation urbaine en ce qui concerne le pôle hypercentre.  Un concours pour la mission d’auteur de projet en vue de la requalification et du réaménagement du centre urbain de la commune de Herstal va être organisé.  L’opération sera lancée en octobre.  Le concours se tiendra en deux phases.  Dans un premier temps, les candidats devront réaliser une esquisse avec leur vision de la Place Jean Jaurès et de la Place Camille Lemonier.  Trois candidats seront ensuite sélectionnés.  Ceux-ci devront alors rentrer un avant-projet plus concret et plus fouillé sur l’aménagement de la place et l’inscription de celle-ci dans son environnement (périmètre plus large).  Ils feront l’objet d’un classement par le jury.  La population sera consultée à deux moments et il sera tenu compte de sa sensibilité.  La CCAT sera également consultée.  Toutefois, le jury restera maître de sa décision.  La première phase du projet devrait se dérouler dans le courant du mois de janvier.

 

- La commune a rentré sa candidature dans le cadre du Plan Mercure de la Région wallonne, afin de bénéficier de subsides pour réaliser des aménagements de sécurité aux abords de l’école communale de Vottem centre (les deux entrées, soit rue E. Vandervelde et rue Visé-Voie).

 

- La commune a également rentré sa candidature en vue de l’obtention de subsides pour la construction d’un bâtiment administratif, qui se situerait derrière la salle de la Ruche.  La maison communale n’est en effet pas grande assez pour accueillir tous les services communaux.  On recourt donc pour l’instant à divers bâtiments décentralisés, mais ce n’est pas l’idéal, ni pour le personnel, ni pour les citoyens.  La construction de ce nouveau bâtiment permettrait d’améliorer le confort du personnel, l’accueil des citoyens mais aussi de réaliser des économies d’énergie.  Le nouveau bâtiment pourrait accueillir 200 personnes.  Les travaux sont évalués à plus ou moins 16-17 millions, et le subside pourrait atteindre environ 10 millions.

 

- les comptes annuels de l’exercice 2005 viennent seulement d’être adoptés !

 

- le conseil communal a marqué son engagement envers les personnes handicapées via la Charte communale de l’intégration de la personne handicapée.  Depuis 2001, 167 communes ont souscrit à cette charte.  29 d’entre elles ont été labellisées « handicity ».  Herstal a déjà fait des travaux pour améliorer l’accessibilité aux handicapés : entrée de la maison communale etc.  Quand on rénove les trottoirs et voiries, on tient automatiquement compte des personnes handicapées (y a toutefois encore du boulot !)

 

- La Commune va s’équiper de caméras de surveillance pour le hall omnisports

 

- Le conseil a adopté à l’unanimité une motion relative à la problématique de la fermeture du bureau de poste de l’Avenue de l’Europe à Pontisse.  Les riverains devront dorénavant se rendre au point poste du carrefour pour aller acheter leurs timbres, et ce n’est pas la porte à côté pour ceux qui ne disposent pas d’un véhicule !  Une action sera menée le 3 octobre prochain dès 15h devant ce bureau de poste.