08/02/2009

Question orale de J. Maus relative au tracé du futur tram liégeois sur la commune de Herstal

tram

Question

 L’esquisse du trajet du futur tram est à présent connue.  L’expertise du trajet revient à la SRWT, qui pilote le dossier en s’appuyant sur le GRE.

Les autorités communales ont-elles été consultées quant au trajet du futur tram ?

L’itinéraire du futur tram correspond-il exactement à l’ancien tracé du tram liégeois ? Si oui, est-il toujours approprié vu l’évolution qu’a subi notre commune au fil des ans ? En effet, il est prévu que le tram passe par la FN, les ACEC, Pré Madame…qui ne sont actuellement plus les points d’attractivité de la commune.  Ne serait-il pas mieux de le faire passer dans les rues commerçantes?

Une réflexion a-t-elle été menée à ce sujet au niveau du collège ?

Savez-vous déjà si le tracé impliquera des expropriations et si oui, dans quelle mesure ? 

Réponse 

La commune n’a pas été consultée de manière officielle jusqu’ici mais les techniciens de la SRWT, du PUM (Plan urbain de mobilité) et de la commune se sont parlés et des contacts informels ont également été pris au niveau politique.

Pour l’heure, il n’est même pas encore acquis que le tram passe à Herstal.  En effet, certains souhaiteraient qu’il s’arrête à Coronmeuse, mais ce ne serait pas une bonne chose.

Dans l’ancien tracé, le tram ne passait pas sur le Boulevard Zenobe Gramme.  Le tram doit être proche de la population, c’est pourquoi il est préférable qu’il passe dans les quartiers. 

Le faire passer le long de la Grand Rue poserait problème par rapport, notamment, au stationnement.  Ce ne serait pas l’idéal.  Il ne faudrait pas non plus que la Place communale, dont on est en train d’étudier le réaménagement, soit coupée en deux par le tram.

Le tracé évoqué actuellement est donc intéressant.  Il ne perturbe pas trop les quartiers tout en étant proche de la population et en reliant plusieurs points-clés : Coronmeuse, la gare, la Place (sans la couper en deux), les ACEC, Pré Madame, Basse-Campagne.  Les anciennes usines sont envisagées au travers de le future potentielle réaffectation.

 Il est plus coûteux de faire passer le tram dans le centre, mais c’est aussi plus pertinent.  Un certain nombre d’expropriations devront avoir lieu, mais tant que le tracé n’est pas arrêté définitivement, il est difficile de dire dans quelle mesure.

Lire l’article du journal Le Soir 

Lire l’article du journal la Meuse

Lire l’article de la DH

Surréaliste : il est question de le faire passer le tram à travers la FN ! Lire l’article de la DH et l’article du journal La Meuse

Conseil communal du 27 novembre 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative au tracé du futur tram liégeois sur la commune de Herstal

2. Question orale relative au placement de poubelles publiques supplémentaires depuis l’Ecole technique et au-delà du rond-point de la rue Clawenne

3. Question orale relative au paiement de la redevance de « l’Ecailler »

13/01/2009

Le Conseil communal du 30 octobre 2008 en bref

Maison cale

-  le Bourgmestre a annoncé trois mesures prises par le collège pour rehausser le pouvoir d’achat des plus démunis.  Il s’agit de la hausse du plafond d’exonération de la taxe immondices à hauteur de 25% (soit de 10 943 EUR à 13 685 EUR pour les ménages et de 8 207 EUR à 11 552 pour les isolés), de l’octroi de « chèques pouvoir d’achat » de 5 EUR chacun (5 pour les isolés, 10 pour les ménages) aux plus défavorisés de la commune, et d’une dotation spéciale au CPAS (50 00 EUR supplémentaires alloués au fonds Energie, pour aider les plus démunis à faire face à leur facture énergétique).  Coût de ces mesures : 250 000 EUR.  Le MR, pour sa part, a remercié Saint Nicolas (c’est de saison !) pour ses beaux cadeaux mais aurait préféré une mesure plus structurelle telle qu’une diminution du taux d’imposition (IPP), qui aurait eu des effets à long terme et aurait également bénéficié à la classe moyenne, également durement touchée par la crise.  S’il a dit comprendre notre souci, le Bourgmestre a reconnu préférer se focaliser sur les plus nécessiteux. 

 

- Le Bourgmestre a ensuite fait le point sur la question des déchets.  Tout d’abord en ce qui concerne le projet de rationalisation des collectes par Intradel : plutôt que d’utiliser des sacs, chaque ménage disposera d’un conteneur à puce reprenant ses coordonnées.  En fin d’année, chaque ménage payera en fonction des déchets produits, selon l’application du principe « pollueur payeur ».   Les communes ont été appelées à adhérer au système mais sans obligation.  Herstal y est favorable mais n’est pas prête à y adhérer pour l’instant en raison des nombreuses inconnues qui subsistent encore.   Herstal attendra donc de voir comment la mise en place du nouveau système va se passer dans les autres communes.  Un groupe de travail composé de représentants des différents partis politiques devrait être mis en place rapidement pour réfléchir à cette problématique.  Ensuite, en ce qui concerne la taxe immondices.  Le Bourgmestre a en effet soumis au vote du Conseil une modification du règlement portant taxe sur l’enlèvement des déchets ménagers faisant passer la taxe-socle de 92 EUR à 116 EUR pour les ménages et de 49,50 EUR à 61,50 EUR pour les isolés.  Afin d’empêcher une croissance des dépôts clandestins déjà fort présents sur notre commune, des sacs poubelles gratuits seront toutefois fournis à la population (20 grands sacs pour les ménages et 20 petits pour les isolés).  Le MR a voté contre le nouveau règlement-taxe, considérant que celui-ci revient à reprendre d’une main ce que l’on donne de l’autre.  Il n’est pas cohérent de prendre des mesures pour le pouvoir d’achat et puis d’augmenter des taxes.  Une fois de plus, la classe moyenne est lésée car elle ne bénéficie pas des mesures en faveur du pouvoir d’achat mais subira bien l’augmentation de la taxe !  Nous avons également admiré l’art du Bourgmestre qui a présenté une augmentation de taxe comme un cadeau !

 

- Le MR a voté contre les modifications apportées par la majorité au budget 2008 à l’occasion du Conseil d’octobre.  En effet, on constate à nouveau une augmentation des frais de représentation (+2000 EUR) et d’auto-promotion du collège (+ 2500) ! Le Bourgmestre a quant à lui réaffirmé l’utilité de communiquer pour faire connaître le dynamisme d’Herstal et attirer les investisseurs.  Mais où cela va-t-il s’arrêter ??

 

- Il a été question de l’état de la voirie Rue Petite Voie.  La commune n’avait prévu aucun projet de rénovation de la voirie car l’AIDE prévoyait de rénover l’égout en profondeur.  Mais de nouvelles techniques permettraient toutefois de le faire sans toucher à la voirie.  Dès que le collège aura obtenu des assurances sur ce point, la rénovation de la voirie sera entamée. 

 

- Le sujet du PAB a été abordé.  Le peloton anti-banditisme qui existait á Liège s'est étendu á Seraing il y a plus ou moins un an. A Herstal, cela avait été évoqué mais ce n'est toujours pas le cas a l'heure actuelle, alors que les braquages, notamment,se multiplient. La question se pose donc de savoir s'il va être mis en place a Herstal á court ou long terme.  Frédéric Daerden s'est dit favorable à la conclusion d'une convention entre Herstal et la Ville de Liège en vue de l'extension de la zone d'intervention du PAB à Herstal.  Depuis décembre 2007 - date à laquelle la commune a fait part de son intérêt par rapport au PAB - se sont tenues un certain nombre de réunions.  Le 27 mai, un groupe de travail s'est réuni à Liège pour échanger des informations entre les deux corps de police.  Le Bourgmestre souhaiterait conclure la convention avant la fin de l'année.  Un budget de plus ou moins 200.000 EUR devra être dégagé pour que Herstal soit intégrée dans le PAB (budget établi proportionnellement à la population)

 

- La commune a décidé de solliciter une nouvelle fois l’aide de la Région pour la construction d’un nouveau hall omnisports, vu la vétusté de la Ruche et le projet de rénovation urbaine.  L’objectif est d’avoir un hall dans le centre de Herstal, en plus du hall de la Préalle.  La nouvelle salle devrait se situer derrière la piscine communale.  Le montant est estimé à 3 millions d’euros

21/12/2008

Question orale de J. Maus relative à la pollution aux hydrocarbures et métaux lourds sur le site de l’ancienne décharge de Vottem

Question

 

Le Dr Migeotte, médecin à Vottem, a fait réaliser, à ses frais, des analyses sur un échantillon au pied du talus bordant l’ancienne décharge communale de la Chaussée Brunehault à Vottem.

 

Les résultats de cette analyse ont révélé une pollution aux hydrocarbures et métaux lourds.

 

Les autorités communales, une fois informées, ont-elles fait réaliser de nouveaux prélèvements sur la décharge ?

 

La prairie située en aval de la décharge et « le Rida » (ruisseau) sont-ils également touchés par cette pollution ?

 

D’autres polluants que ceux détectés par l’Institut Malvoz à la demande du Dr Migeotte ont-ils été détectés ?

 

Quels sont les risques pour la santé des riverains ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre a commencé par rappeler que la décharge de Vottem est recouverte depuis 20 ans. Elle est actuellement biologiquement inactive.

 

Il a souligné que le prélèvement effectué par le Dr Migeotte était un prélèvement "effectué par un privé dans des conditions non précises". Néanmoins, le collège a pris contact avec la Spaque (société publique wallonne d'aide à la qualité de l'environnement) afin d'effectuer des vérifications, des analyses sur le site. Il promet de tenir les membres du Conseil communal informés.

 

Par ailleurs, le "décret sol", qui va arriver prochainement au Parlement wallon, permettra de restaurer le sol en cas de pollution historique,comme c'est le cas en l'espèce.

Question orale de J. Maus relative à l’état de l’école communale de Vottem, rue Emile Vandervelde

photo école compressée

Question

 

Je suis contactée par plusieurs parents de l’école communale de Vottem qui se plaignent de l’état général de celle-ci, et plus particulièrement de sa vétusté (salle de gym en piteux état, vestiaire inutilisable, classe condamnée, peintures défraîchies, etc.)

 

Pouvez-vous me dire ce qu’il en est et si des travaux sont envisagés dans cette école (et le cas échéant, dans quel délai) ?

 

Réponse

 

Le Bourgmestre a tenu une réunion avec Francis Bodson du service Travaux, à ce sujet.

 

Il reconnaît que l'état de l'école laisse à désirer. La classe condamnée a été démolie, mais les peintures datent d'il y a 8 ans et la salle de gym, de même que les douches et autres installations datent d'un autre age.

 

Une réfection devrait avoir lieu dans le courant de l'année 2009.

 

21:15 Écrit par Jennifer Maus dans En direct du Conseil communal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vottem, ecole, vetuste |  Facebook |

Conseil communal du 30 octobre 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative à la mise en place du PAB à Herstal

2. Question orale relative à l’état de l’école communale de Vottem, rue Emile Vandervelde

3. Question orale relative à l’état de la voirie rue Petite-Voie

4. Question orale relative à la pollution aux hydrocarbures et métaux lourds sur le site de l’ancienne décharge de Vottem

14/12/2008

Le Conseil communal du 25 septembre 2008 en bref

Maison cale

- Ca se précise enfin concernant la maison de l’emploi réclamée par l’opposition depuis des années.  Elle sera le fruit d’un partenariat entre Herstal, Oupeye, Visé et le Forem.  L’implantation principale se situera sur notre commune.  Ouverture en octobre.

 

- Le Conseil a adoptés les règlements-taxes pour les centimes additionnels au précompte immobilier et pour les additionnels à l’IPP.  Les taux restent inchangés.  Le MR a donc une fois de plus voté contre, mais la majorité continue à presser la classe moyenne comme un citron ! (voir aussi ici) 

 

- Les conseillers sont fréquemment interrogés par des citoyens se plaignant de nuisances occasionnées par les bruits.  Le chef de corps a rédigé une note reprenant les différentes hypothèses de nuisances et les solutions qui peuvent y être apportées.  Cliquez ici pour parcourir la note. 

 

- On en sait à présent un peu plus sur le projet d’extension du zoning Hauts-sarts (voir ici et ici).  La SPI+ envisage d’agrandir le zoning des Hauts-Sarts, à concurrence de 59 ha sur Herstal (Liers).  La zone a toutefois été classée « priorité 3 », ce qui signifie qu’elle ne fera pas partie des premiers dossiers mais est envisagée pour 2013 au plus tôt.  Il faudra modifier les plans de secteur, lancer des procédures d’expropriation etc.  La population sera consultée à plusieurs reprises, de même que la commune.  Le Bourgmestre a donc garanti qu’il n’y aurait pas d’expulsion brutale des agriculteurs et que les autorités communales resteront attentives à ce que le caractère rural du village de Liers soit préservé, à la mobilité, ainsi qu’à l’occupation de la friche des ACEC, des terrains se situant derrière la gare de Herstal, des espaces restés vides dans les Hauts-Sarts.