29/08/2012

Conseil communal du 22 décembre 2011 : les points déposés par le MR

Nouvelle image.JPG

1. Question orale relative à l’état d’avancement des travaux à Marexhe

2. Question orale relative à la pollution aux particules fines sur Herstal

28/08/2012

Le Conseil communal du 24 novembre 2011 en bref

- Le Conseil a reparlé du PPP stationnement et parkings.  En effet, la Ville de Herstal et Urbeo ont attribué la concession conjointe de services pour l’exploitation du stationnement payant en voirie et l’exploitation de parcs de stationnement à un partenaire privé, Besix Park.

A partir de là, Besix Park va être invité à signer une convention cadre qui organisera l’ensemble des modalités d’exécution de la Concession conjointe de services et donc du partenariat.  Cette convention sera soumise au vote du Conseil.

Besix Park constituera avec Urbeo Invest (filiale publique créée entre Urbeo et la SRL) une société d’économie mixte.  C’est cette société d’économie mixte qui désignera plus tard un prestataire chargé de gérer au quotidien le parking derrière NHV et le stationnement en voirie.  Elle pourra conclure cette convention de services d’exploitation, soit avec Besix directement, soit avec une entreprise liée à Besix mais avec la garantie de celle-ci.

En ce qui concerne le stationnement en voirie, un règlement communal de stationnement devra être adopté par la Ville.

En ce qui concerne les parcs de stationnement, Besix participera à leur conception et examinera les projets de dossier de demande de permis relatifs aux ouvrages qui les abriteront.  Besix participera ensuite au suivi de la construction de ces ouvrages. 

A titre de parcs de stationnement, il ne reste aujourd’hui plus que le parking derrière NHV.  En effet, comme déjà expliqué lors du conseil communal du 6 octobre concernant le PPP promotion Marexhe, l’idée d’un parking souterrain à Marexhe a du être abandonnée.  

Derrière le NHV, le coût du parking sera réparti entre la ville, les utilisateurs (puisqu’il sera payant) et le partenaire privé.  Celui-ci est prêt à y investir plusieurs millions pour en avoir l’exploitation, sans garantie sur sa rentabilité.  En effet, le Bourgmestre rappelle qu’il y aura aussi le tram avec un parking P+R gratuit arrêts plus loin…

Le MR n’a pas plus soutenu la majorité sur cette voie qu’en avril.  Si l’on prend l’exemple de Visé, le parking est gratuit et a même été agrandi.  Le commerce y est florissant, et les gens (échevins herstaliens compris) aiment s’y promener.  Ce parking payant, tout comme les nouveaux sens de circulation qui détournent la circulation du centre vers les Boulevards et le fait que le tram contournera les quartiers, se fera au détriment des commerces du centre de Herstal, des clients qui veulent les fréquenter, et des habitants du centre-ville.  Le Bourgmestre parle de systèmes de demi-heures gratuites mais qui les financera ? Les commerçants devront-ils de nouveau y aller de leur poche ? 

 

-  Le plan d’implantation du Marché de Herstal a été modifié pour la énième fois (suppression du bas de la rue Laixheau jusqu’au numéro 23 inclus côté impair, jusqu’au numéro 18 non inclus côté pair et en prenant une partie de la rue Croix-Jurlet, de l’angle avec la rue Laixheau à l’angle avec la rue de l’Economie).

 

-  La majorité a soumis au vote une motion protestant contre le prélèvement des réserves des Agences Locales pour l’Emploi (ALE) sur base d’un arrêté royal du 2 octobre 2011.  L’objet de cette motion est de proposer que le système du prélèvement soit remplacé par des mesures qui obligent les ALE à affecteur leurs réserves et moyens disponibles à des initiatives locales ou supra locales de création d’emploi et à réclamer subsidiairement qu’en cas de maintien du prélèvement, celui-ci soit également appliqué à toutes les personnes juridiques dont l’activité se situe dans le secteur des titres-services et que, dans l’attente de la mise en œuvre d’un tel prélèvement, les dispositions de l’arrêté royal du 2 octobre 2011 soient suspendues.

Le MR a soutenu cette motion afin de soutenir l’ALE de Herstal, à la réserve près que imposer le prélèvement aux sociétés commerciales, c’est peut-être rétablir un équilibre aux yeux de certains (quoique les ALE étant des ASBL, les règles qui les régissent ne sont pas comparables), mais c’est aussi compromettre l’emploi dans le secteur des titres-services de manière encore plus large.

27/08/2012

Question écrite de J. Maus relative à la fourniture de carburant pour les véhicules des services communaux

Question

 

Pourriez-vous me rappeler la date à laquelle a été souscrit le marché public en vue de choisir un fournisseur de carburant pour les véhicules des services communaux, en particulier ceux du service des travaux ?

 

Quels étaient les firmes consultées ? Quel est le fournisseur choisi ? Sur base de quels critères ?

 

Réponse

 

En séance du 8 septembre 2008, le Collège communal a decide de lancer un appel d’offres general (européen) pour la fourniture de carburant destiné aux véhicules de la commune et du CPAS à l’aide de cartes magnétiques, aux pompes d’une firme pétrolière pour une durée de 3 ans.

 

Les firmes suivanes ont répondu à l’appel d’offres général :

1.     S.A. DATS 24 de Halle

2.     TOTAL BELGIUM S.A. à Etterbeek

3.     BELGIAN SHELL S.A. à Ixelles

4.     UTA NEDERLAND B.V. à Nieuwegein (NL)

 

En séance du 2 mars 2009, le Collège communal a désigné la S.A. TOTAL BELGIUM comme adjudicataire suivant les critères repris dans le cahier special des charges, à savoir :

-         Les prix unitaires proposes pour la fourniture de carburants

-         La qualité et l’étendue des services informatiques de contrôle, d’analyse et de projection des consommations par l’intermédiaire du réseau informatique propre au fournisseur

-         Le prix unitaire propose pour la fourniture des cartes magnétiques

-         Le nombre et la bonne repartition dans l’entité de la commune de Herstal, des stations équipées de pompes automatiques

-         Les suggestions éventuelles présentées par les candidats pour améliorer le service et/ou diminuer les coûts

26/08/2012

Question écrite de J. Maus relative au coût du nouvel Hôtel de Ville

Question

 

Les services peuvent-ils communiquer le coût global du Nouvel Hôtel de Ville, en ce compris les coûts de démolition et d’expropriation,  ainsi que le montant des subsides obtenus ?

 

Réponse

 

Le coût de la construction s’élève à 22.332.868,76 EUR TVAC (montant adjugé)

 

Au niveau des subsides octroyés :

-         Financement alternatif : 9.400.000 EUR

-         FEDER : 38.780,31 EUR

 

Le coût des emprises et des demolitions sont engagés par Urbeo et concernent l’espace dans sa globalité donc au-delà de l’assiette de l’Hôtel de Ville.  Concernant ces volets du coût global du NHV, une inscription dans le budget de la Ville est prevue pour un montant d’1.000.000 EUR.

25/08/2012

Question orale de J. Maus relative au suivi de l’audit propreté voté en 2009

Question

 

Lors d’une question posée à ce sujet en février dernier, vous m’aviez répondu que vous attendiez plusieurs rapports devant tomber dans la première moitié de l’année 2011 avant de décider des mesures à prendre et de leurs modalités. 

 

Où en sont ces rapports, et en particulier celui proposant différents projets novateurs pour faire de Herstal une « ville verte » ?  Quel est le catalogue de solutions proposé par l’auditeur ?

 

Les rapports seront-ils présentés au conseil communal ?  Quand ?

 

Quelles décisions le collège a-t-il pris sur base de ceux-ci ?

 

Réponse

 

Pour le volet 1 de la phase 1 (“Diagnostic”) et le volet 2 (“Catalogue de propositions), les auditeurs ont remis un premier rapport.  Le comité de suivi de la Ville a demandé un complement entre autres pour un diagnostic plus précis et des propositions moins axées sur les aspects organisationnels.

 

Une enquête téléphonique a été realiseée du 10/01 au 18/02 auprès de 350 personnes dont  260 ont répondu (évaluation quantitative) et 2 réunions de focus groupe de 8 (évaluation plus qualitative) vont être realisées par les auditeurs le 26 février avec des représentants de groupements.  Les résultats de ces deux actions ont fait l’objet d’un rapport complémentaire. 

 

Suite à ce rapport, les autorités peuvent signaler la mise en place des actions suivantes :

-         Opérations de sensibilisation à la propreté dans le quartier Marexhe en septembre et à Liers en novembre, suivies par une phase de répression dans le quartier Marexhe

-         Engagement de 6 ouvriers articles 60 pour renforcer le service de propreté

-         Creation d’un nouvel article dans le budget 2012 pour l’élaboration d’un logo en lien avec la charte graphique et le lettrage de celui-ci sur les véhicules du service de la propreté (montant estimé à 11000 EUR)

-         Intégration des plaintes et des demandes pour le service de propreté dans le programme eATAL dans le but de pouvoir analyser le type de plaintes, les lieux et le suivi apporté

-         Achat prévu d’un 3ème jeu de caméras de surveillance pour le budget 2012

-         Acquisition de pictogrammes pour les sites susceptibles d’être surveillés par camera

-         Utilisation d’un véhicule banalisé pour la surveillance de sites

-         Elaboration et utilisation de supports de communication en matière de propreté publique (autcollants, affiches Intradel, cartons “Tri des déchets” et propreté des trottoirs).

 

Pour la phase 2 (“projets novateurs pour une ville verte”), 4 réunions ont eu lieu avec le comité de suivi et les auditeurs.  Une première ébauche a été envoyée par les auditeurs.  Elle propose certains axes et thèmes (énergie, biodiversité, recyclage, santé) qui ont été examinés par le comité de suivi. Une réponse a été envoyée aux auditeurs avec une série de critiques et d’objections aux propositions de cette ébauche.  Les auditeurs ont rencontré plusieurs personnes resources en lien avec les thématiques.

 

Nous attendons une nouvelle ébauche revue et corrigée selon les orientations discutées lors des différentes reunions qui s’intègrera dans un plan 2012-2017, soit un espace de temps debutant l’année du 20ème anniversaire du Sommet de la Terre à Rio en 1992 (qui a véritablement fondé la demarche du développement durable) et se terminant avec la possible exposition universelle de Liège, une dynamique régionale à laquelle Herstal à toutes les raisons de s’associer.  Elle devra également intégrer les grands projets en cours : chauffage urbain, liaisons douces, commune Maya…

24/08/2012

Question orale de J. Maus relative à diverses mesures de sécurisation dans le cadre du réaménagement du centre urbain et de la construction du NHV

Question

 

Afin d’assurer une plus grande sécurité aux piétons circulant sur la Place Jean-Jaurès et ses abords immédiats, serait-il possible :

 

-                     De mettre des potelets à l’angle des rues des Mineurs et Elisa Dumonceau, des deux côtés de la rue des Mineurs ?  En effet, vu l’absence (voulue) de délimitation entre la voirie et les trottoirs, il n’est pas rare que les automobilistes prennent leur virage sur le trottoir, mettant en danger les piétons qui s’y trouvent

 

-                     D’éclairer l’escalier se trouvant juste à la sortie de la maison communale actuelle ?  En effet, celui-ci peut s’avérer dangereux pour ceux qui l’empruntent dans l’obscurité, par exemple, à l’occasion de l’ouverture tardive des bureaux de la population le jeudi.

 

-                     De veiller au respect des interdictions de stationnement sur la Place, en particulier là où les piétons seraient mis en danger par un stationnement irrégulier (sans toutefois que la police se transforme en gestapo du stationnement), et d’empêcher les reservations illégales de stationnement pratiquées par certains.

 

Réponse

 

La police suit de près le chantier de la place qui est un chantier compliqué et d’importance.  Les autorités ont souhaité que le chantier soit mené tout en veillant à laisser  la place accessible.  Fermer tout aurait permis d’aller plus vite et de limiter les discussions au sujet du stationnement.  Mais ce n’est pas la solution retenue (et encore bien…)  et le Bourgmestre se félicite de la collaboration avec l’entreprise qui mène le chantier. 

 

Malheureusement, que ce soit parmi les piétons ou les automobilistes, certains ne respectent pas la signalisation.  Le  Bourgmestre souhaite que la police soit présente sur le terrain mais sans devenir pour autant des cowboys du PV. 

 

Le problème de l’éclairage dans l’escalier a, quant à lui, été résolu.

 

Par contre, en ce qui concerne la rue des Mineurs, des éléments complémentaires de protection dans les angles seront installés quand les travaux seront terminés, que la circulation automobile sera limitée et que la zone de rencontre sera pleinement effective.

Conseil communal du 24 novembre 2011 : les points déposés par le MR

Nouvelle image.JPG

1. Question orale relative à diverses mesures de sécurisation dans le cadre du réaménagement du centre urbain et de la construction du NHV

2. Question orale relative au suivi de l’audit propreté voté en 2009

3. Question écrite relative au coût du nouvel Hôtel de Ville

4. Question écrite relative à la fourniture de carburant pour les véhicules des services communaux