01/01/2014

Question orale de J. Maus relative au malaise ressenti au sein des comités de participation

 

Question

 

Le 26 mars dernier, le Comité de participation de Vottem faisait part de sa démission collective, invoquant un manque de considération de la ville de Herstal et de ses services à son égard.

 

Le 1er avril, l’opposition a été informée que quatre autres comités avaient également fait parvenir un courrier au Collège, exprimant leur lassitude et leur découragement face aux contraintes administratives liées à la mises en place de manifestations à Herstal, mais aussi regrettant l’absence de réponse, voire même d’accusés de réception, à leurs demandes.

 

De quelle manière allez-vous rencontrer les griefs émis par les différents comités de participation ?

 

Comment expliquer le désintérêt des membres du Collège pour les demandes émises par ces organes qu’ils ont eux-mêmes créés ?

 

Réponse

 

Le bourgmestre s'est dit content de notre préoccupation : en effet, il est lui-même à l'initative de la création de ses comités, créés afin de repenser les liens entre les citoyens et l'administration.

 

Il reconnaît que les choses ne sont pas parfaites mais attribue les frustrations au fait que certains responsables de Comité auraient une vision surdimensionnée de leur rôle et des attentes trop importantes.

 

D'après lui, il est faux de dire que le Collège n'est pas à l'écoute des comités. Les deux personnes affectées au service de la Participation consacrent un nombre d'heures important aux Comités alors qu'elles doivent également gérer bien d'autres activités.

 

Concernant le Comité de participation de Vottem en particulier, une rencontre que le Bourgmestre qualifie de constructive a eu lieu. La volonté du Collège est qu'un Comité de participation subsiste avec ceux qui resteraient motivés ou ceux qui se révèleraient l'être. Le Comité de vottem se plaignait d'avoir été court-circuité par le Collège lors de la manifestation d'inauguration de l'agora space Axel Witsel. A cet égard, le Bourgmestre a souligné que l'Echevin des sports a très largement pris en charge cette inauguration mais n'a pas manqué de souligné la contribution du Comité au projet tout en regrettant leur absence lors de l'inauguration. Il ajoute également que lorsque la date de l'inaugration a été fixée, le comité était déjà démissionnaire.

 

Les autres comités ont également été entendus par le Bourgmestre, qui leur a rappelé l'importance de leur mission à ses yeux et aux yeux de l'administration communale, bien qu'elle ait des difficultés à répondre à leurs attentes, le rôle qu'ils ont à jouer et son souhait qu'ils continuent à fonctionner, que ce soit avec les membres actuels ou d'autres, si ceux-ci commencent à éprouver une certaine lassitude.

 

Plusieurs comités se plaignaient du fait que les demandes pour l'organisation de manifestations ouvertes au public (par exemple, la fête des voisins) devaient être introduites 90 jours à l'avance. Pour le bourgmestre, ce délai est nécessaire car à certaines périodes de l'année, les manifestations se multiplient et il faut laisser le temps aux services d'accomplir certaines tâches pour que les manifestations se déroulent au mieux. Ce délai peut toutefois être raccourci si les circonstances le justifient.

 

Afin d'améliorer les relations entre l'Administration communale et les Comités, le Bourgmestre envisage la mise en place d'une permanence hebdomadaire dédiée aux Comités de participation. Cette permanence de 2 ou 3 heures par semaine permettrait au Service de se consacrer au traitement des demandes émises par les Comité ou de discuter avec eux de leurs demandes ou des organisations de manifestations en cours.

Les commentaires sont fermés.