18/08/2012

Question orale de J. Maus relative à la pollution aux particules fines sur Herstal

Question

 

Est-il exact qu’une grande partie de la pollution aux particules fines sur Herstal  proviendrait de tas de poussière de charbon entreposés à l’air libre par la société TERVAL située sur l’île Monsin ?

 

Si tel est le cas, quelles sont nos possibilités d’action, sachant d’une part, que l’île Monsin se trouve sur le territoire de la Ville de Liège, et d’autre part, que TERVAL emploie une trentaine de salariés ?

 

Réponse

 

Selon l’Echevin, la campagne de mesure des particules fines autour de la station est presque achevée.  En septembre, quelques mesures étaient encore en cours autour de l’Ile Monsin.  Les résultats de l’étude sont attendus pour le mois de novembre

 

Par ailleurs, dans le cadre de l'examen d'un permis d'environnement sollicité par la société Terval, un avis favorable mais conditionnel a été émis.  Les conditions posées visent précisément à limiter les nuisances en termes de pollution (asperger régulièrement d’eau les tas de charbon, assurer une ventilation optimale, etc.).

 

Pour l’Echevin, il n’est actuellement pas possible d’incriminer les activités de Terval dans le cadre de la pollution aux particules fines sur Herstal.  Si tel s’avère être le cas ultérieurement, la ville de Herstal sollicitera les services compétents de la Région Wallonne afin d’examiner quelles sont les possibilités d’action.

Les commentaires sont fermés.