15/08/2012

Le Conseil communal du 1er septembre 2011 en bref

maison cale.jpg- Le Conseil a approuvé un projet de marché de services pour la mission d’auteur de projet en vue de l’aménagement des voiries du Pôle Marexhe-Gare, comprenant les rue Petite Voie, Hoyoux et E. Dumonceau ainsi que le carrefour formé par les rues Hayeneux, Saint Lambert et Michel Duchatto. 

 

- Le Conseil a également approuvé un projet de marché de travaux de réfection d’une partie de la rue de Hermée, dans le cadre du droit de tirage.

  

- le MR a voté contre un point déposé en urgence concernant un projet de marché de services en vue de désigner un prestataire qui exercerait une mission de consultance en matière d’infrastructures scolaires et culturelles et dont la mission serait d’assister le bureau d’études, par exemple en ce qui concerne la construction et la rénovation d’écoles, d’annexes au musées, etc.  En effet, cela représente un coût de 67.000 EUR, non subsidié même partiellement.

 

- Le MR a également voté contre une modification budgétaire déposée en urgence sur la table du conseil et prévoyant une dépense supplémentaire de 4.200.000 EUR dans le cadre du Nouvel Hôtel de Ville (NHV)

 

- La Ville de Herstal restera au système de vote électronique

 

- Le Conseil a également fait le point sur la décision de la SNCB de fermer le guichet de la gare de Herstal.  Selon le Bourgmestre, cette décision a été prise sur une base purement arithmétique, parce que seuls 31 billets sont vendus par jour.  Il a donc écrit à l’administrateur délégué, pour faire valoir ce qui a été évoqué lors du Conseil de juin, à savoir que, grâce à la rénovation du Pôle Marexhe-Gare dans son ensemble, qui augmentera l’attractivité du quartier, à la construction d’un nouveau bâtiment par la SNCB, aux négociations en cours avec la SNCB et la SPI pour faire un pôle économique à l’actuelle gare, mais aussi grâce à Liège 2017, la gare de Herstal est en passe de devenir une grande gare. De l’aveu même du Bourgmestre, la gare actuelle est un coupe-gorge et il est donc logique que peu de billets soient vendus même si c’est un axe fort desservi.  Ce sur quoi la SNCB devrait se baser, c’est plutôt le potentiel de la future gare.  Le Bourgmestre attend la réponse à son courrier et espère que la décision de la SNCB n’est pas définitive.  Si toutefois la SNCB devait maintenir sa position, la volonté de la Ville est de garder un espace voyageurs protégé en cas d’intempérie avec un distributeur de billets automatique. Donc les besoins d’usagers seront rencontrés mais ce qui manquera ce sont les conseils pour des voyages plus complexes.

Les commentaires sont fermés.