16/12/2010

Le Conseil communal du 19 mai 2010 en bref

Maison cale.jpg

- Le MR s’est étonné du vote demandé au Conseil sur la résiliation de plusieurs locations de parcelles communales situées rue Pied du Bois Gilles.  Le Bourgmestre a reconnu que ces résiliations étaient demandées dans l’objectif de réaliser un projet communal, sans toutefois accepter de préciser lequel.  Devant l’insistance du MR, ayant appris par la rumeur qu’il s’agissait d’y créer un espace pour reloger les forains expropriés du quartier de l’abattoir en vue de la construction d'un nouveau hall omnisports, le Bourgmestre a simplement dit que le projet n’était pas suffisamment abouti pour être présenté au Conseil (lire l'article de la DH à ce sujet) 

 

- En ce qui concerne l’immeuble dit « l’ancien Casino », situé rue Saint-Lambert et qui représente un danger pour les piétons et automobilistes passant à proximité, le Bourgmestre a demandé au propriétaire de prendre les mesures nécessaires.  En attendant la vente de l’immeuble, un échafaudage a été placé de manière à protéger le passage des piétons.  Un garde-corps avec filets a également été placé afin d’éviter que des éléments de la façade ne tombent sur la voie publique.  Une promesse de vente devrait être signée prochainement avec un promoteur immobilier en vue de la construction de logements à cet endroit.  Cette question sera évoquée au Conseil d’administration d’Urbeo, la régie communale immobilière.  A noter que la régie communale refuse d’acquérir l’immeuble, estimé trop cher pour ses capacités financières.

 

- Le Bourgmestre a été interrogé sur l’utilité exacte et l’origine du financement du local récemment inauguré par des représentants du parti socialiste, juste à côté du café « La Résidence ».  Il s’agit d’un bureau supplémentaire pour le Bourgmestre, financé sur ses fonds propres.  On ne peut que regretter cette nouvelle appropriation d’un local par le PS, alors qu’il aurait pu servir à d’autres fins, notamment pour y établir une activité commerciale. Par ailleurs, le Bourgmestre dispose quand même de trois bureaux rien que pour lui !

 

- Il a une fois de plus été question de rénovation de la voirie.  En effet, la rue Hoyoux a récemment été réasphaltée mais lors de ces travaux, les rigoles pour l’écoulement des eaux ont été totalement omises ! L’asphalte arrive ainsi contre le bord du trottoir, ce qui est évidemment source d’importants problèmes en période de pluie ou lorsque les riverains nettoient leur trottoir, puisque l’eau ne peut s’évacuer.  L’Echevin a répondu que le problème avait bien été constaté et qu’un avaloir supplémentaire serait posé le 10 juin 2010.

Les commentaires sont fermés.