22/02/2009

Le Conseil communal du 18 décembre en bref

Maison cale

- Le Conseil a adopté, à l’unanimité, un règlement de police relatif à l’ouverture et l’exploitation de salons de prostitution, de bars à serveur(s) et d’établissements érotiques.  Le but est d’empêcher l’ouverture de tels établissements à Herstal (et plus spécialement dans le périmètre de rénovation urbaine…) suite à la fermeture de plusieurs d’entre eux à Liège.

 

- Le MR a voté contre la convention entre la commune et le CPAS visant à facturer à celui-ci les prestations en matière de communication effectuées au niveau de la Commune.  Le montant annoncé de plus ou moins 15 000 EUR nous a semblé excessif par rapport aux besoins du CPAS en matière de communication.    Le but caché de la mesure est encore et toujours la propagande du collège que nous avons dénoncé lors du vote sur le budget 2009.  Nous ne trouvons pas adéquat d’entamer le budget de l’aide sociale pour cette finalité.

 

- Le site des anciennes usines Browning va être exproprié dans le cadre de la rénovation urbaine mais on ignore toujours dans quel objectif

 

- En urgence, le Conseil a approuvé la convention fixant les conditions du partenariat entre la SNCB holding et la commune dans le cadre de la réaffectation du site de la gare de Herstal (voir ici).  Il a ainsi été convenu de faire une étude d’orientation, qui sera confiée à la SNCB, en fonction d’objectifs partagés : possibilités de réaffectation des anciens bâtiments de la gare ainsi que des terrains en friche derrière celle-ci et réalisation d’un nouveau bâtiment pour la gare, plus en aval et donc plus visible de la rue.  Le but du Bourgmestre reste d’accueillir des PME, tout en gardant des espaces verts et de convivialité.  L’affectation n’est toutefois pas prédéterminée.  L’étude devrait durer 6 mois.  Le financement se fait à 50% par la commune et à 50% par la SNCB, avec un maximum de 25.000 EUR par partenaire.

 

- Le MR a souhaité en savoir davantage sur le projet de stade de football à Coronmeuse évoqué à différentes reprises dans la presse.  Bien que le stade serait situé sur la ville de Liège, les conséquences pour Herstal seraient inévitables, notamment en termes de mobilité.  La question visait donc en premier lieu à savoir si le Bourgmestre avait été consulté sur ce projet, et à connaître son avis.  En deuxième lieu, si le projet se concrétise, il devrait être tenu compte des travaux en cours sur le Boulevard, et ce, afin d’éviter d’ouvrir et refermer la voirie ou de prolonger indéfiniment les travaux, qui accusent déjà un certain retard.  Le Bourgmestre a fait tout d’abord le point sur l’état d’avancement du dossier.  La SPI+ a en effet réalisé une étude afin de voir où il serait possible de construire un stade  à vocation européenne.  Il se peut qu’il apparaisse par la suite que Coronmeuse n’est pas l’endroit le plus approprié.  Rien n’est encore sûr.  Quoiqu’il en soit, le Bourgmestre a déjà écrit à Willy DEMEYER pour attirer son attention sur l’impact que le stade aurait pour Herstal, que ce soit au niveau de la mobilité, de l’urbanisme (la vue serait fort différente pour les riverains), ou encore de l’ordre public et de la sécurité.  Il semble impératif que les autorités herstaliennes soient présentes autour de la table pour discuter du projet, même si le stade s’implanterait sur Liège.

19/02/2009

Budget communal 2009 : la position du MR

Le groupe MR s'est abstenu sur le budget communal 2009.  En tant que chef de groupe, je me suis exprimée pour justifier ce choix :

 « Comparaison de certains postes par rapport au compte de l'exercice 2006

 Tout d'abord, je me suis livrée à un exercice de comparaison de certaines des dépenses communales par rapport au compte de l'exercice 2006.

 Je commencerai par épingler les dépenses de propagande de la majorité :

  • le poste «organisation de conférences de presse» est passé de 0 à 2500 EUR
  • le poste «communications officielles communales» est passé de ± 10 000 EUR à 21.500 EUR
  • le poste «présentation des projets communaux» est passé de 0 à 15 000 EUR
  • le poste «maison de la presse» est passé de 0 à 300 EUR

 Donc, si on laisse de côté l'épisode « Natascha st Pier » (qui était sensé nous rapporter des retombées formidables que l'on attend toujours mais passons), on voit qu'avec le temps, la majorité consacre une part de plus en plus importante de l'argent du contribuable à son auto-promotion

 De la même manière, on constate que le « strass et paillette » tend également à prendre de l'ampleur à Herstal :

  • les de déplacement et de séjour des mandataires sont passés de 844 EUR à 5500 EUR
  • les frais de réception et de représentation sont passés de ±7600 à 16 000 EUR (augmentation de 1000 EUR par rapport au budget 2008)
  • le coût du jumelageest passé de ±7000 EUR à 12500 EUR

Comparaison du budget culture par rapport au budget consacré au sport

Le budget consacré aux halls omnisports est assez conséquent à Herstal mais nous ne le critiquerons pas car nous sommes pour la promotion du sport et qu'une grande partie se fait sur base de subsides. 

Nous sommes heureux de l'investissement dans les plaines de jeux et terrains multisports qui sont accessibles à tous contrairement aux halls qui sont surtout réservés aux membres de clubs. 

A côté du budget « sport », on peut regretter que la culture fasse un peu toujours office de parent pauvre, même si on note quand même des investissements dans le musée et le centre culturel.

L'augmentation des dépenses à la fonction « Educ. Popul. Et arts » est liée principalement à des investissements en matière sportive.

L'augmentation de l'intervention communale pour le CPAS

Nous saluons l'augmentation de l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS même si nous trouvons fort particulier le raisonnement qui consiste à lier les allocataires sociaux et la lutte contre le banditisme (en effet, dans son rapport, le Collège écrit : « en parallèle à l'intervention communale supplémentaire de 200 000 EUR pour la sécurité, l'intervention communale dans les charges de fonctionnement du CPAS se voit augmentée de 200 000 EUR, en plus de l'indexation annuelle de 2% ») 

La taxation

Fidèle à sa politique de défense de la classe moyenne, le MR ne peut que dénoncer la pression fiscale sur le contribuable herstalien.

Le taux d'additionnels à l'IPP pénalise les revenus du travail, alors qu'Herstal connaît un taux de chômage extrêmement élevé.

Les sacs poubelles gratuits promis par St Nicolas dissimulent mal l'augmentation de la taxe sur les immondices.

Enfin, j'ai du mal à saisir la cohérence entre le projet de rénovation urbaine et le taux des additionnels au précompte immobilier. La rénovation est nécessaire mais engloutit des millions parce que pendant des années la majorité n'a pas encouragé les propriétaires à entretenir leur bien immobilier.  Il faut permettre aux gens de consacrer des moyens financiers à la rénovation de leur logement ! Or, vous étranglez fiscalement des propriétaires modestes dont le logement est tout aussi modeste.  Cela n'encourage pas à la dépense. La Ville de Liège, elle, octroie des remises de précompte immobilier correspondant au montant de la taxe communale additionnelle pendant 4 ans aux personnes qui réalisent une rénovation significative de leur habitation !  D'autre part, une étude sur l'évolution des loyers en Belgique menée par la SA Korfina Services révèle qu'Herstal est la commune de Belgique où le loyer moyen est le plus bas.  Or, la valeur de location ou de revente d'un bien est un incitant pour un propriétaire à entretenir correctement son immeuble, à investir.  Vous devez poser un geste pour le bâti de tout Herstal, pas seulement dans le périmètre de rénovation, même si c'est à cet endroit que c'est le plus crucial, sinon la rénovation ne sera qu'un emplâtre sur une jambe de bois.

Diminuer la pression fiscale aurait été un vrai geste pour le pouvoir d'achat des Herstaliens.

L'apport du MR dans ce budget

Enfin, nous ne pouvons que nous réjouir de voir consacrés dans ce budget des projets que nous avons défendus :

  • la lutte contre les déjections canines
  • la participation au peloton anti-banditisme
  • la création d'espaces multisports à divers endroits répartis sur la commune
  • l'investissement dans le logiciel cadastre des voiries
  • l'étude de rénovation de la Place Gilles Gérard à Vottem
  • l'engagement d'un consultant en environnement, ce qui prouve que nos multiples interventions au sujet de la propreté et du cadre de vie ont fini par vous pousser à réagir (bien que nous eussions préféré que l'Echevin lui-même trouve une solution...)

Pour cette raison, le MR s'abstiendra sur votre budget 2009 »

Lire l'article du journal Le Soir

Lire l'article de la DH

15/02/2009

Conseil communal du 18 décembre 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative au projet de stade de football à Coronmeuse

2. Question orale relative à la réalisation d’un espace fitness au complexe Emile Muraille

08/02/2009

Question orale de J. Maus relative au paiement de la redevance de « l’Ecailler »

Suite aux débats ayant déjà eu lieu au sein du conseil au sujet de « l’écailler », j’ai souhaité vérifier que la redevance pour occupation du domaine public de 4015 EUR avait bien été versée par le conseiller communal PS Guido CRESCENTE.

 

S’agissant d’une question visant une personne, celle-ci a été évoquée à huis clos, ce qui explique que le débat qui s’en est suivi ne sera pas relaté ici.

 

A noter toutefois que la question a fait l’objet d’un article dans le journal La Meuse

Question orale de J. Maus relative au tracé du futur tram liégeois sur la commune de Herstal

tram

Question

 L’esquisse du trajet du futur tram est à présent connue.  L’expertise du trajet revient à la SRWT, qui pilote le dossier en s’appuyant sur le GRE.

Les autorités communales ont-elles été consultées quant au trajet du futur tram ?

L’itinéraire du futur tram correspond-il exactement à l’ancien tracé du tram liégeois ? Si oui, est-il toujours approprié vu l’évolution qu’a subi notre commune au fil des ans ? En effet, il est prévu que le tram passe par la FN, les ACEC, Pré Madame…qui ne sont actuellement plus les points d’attractivité de la commune.  Ne serait-il pas mieux de le faire passer dans les rues commerçantes?

Une réflexion a-t-elle été menée à ce sujet au niveau du collège ?

Savez-vous déjà si le tracé impliquera des expropriations et si oui, dans quelle mesure ? 

Réponse 

La commune n’a pas été consultée de manière officielle jusqu’ici mais les techniciens de la SRWT, du PUM (Plan urbain de mobilité) et de la commune se sont parlés et des contacts informels ont également été pris au niveau politique.

Pour l’heure, il n’est même pas encore acquis que le tram passe à Herstal.  En effet, certains souhaiteraient qu’il s’arrête à Coronmeuse, mais ce ne serait pas une bonne chose.

Dans l’ancien tracé, le tram ne passait pas sur le Boulevard Zenobe Gramme.  Le tram doit être proche de la population, c’est pourquoi il est préférable qu’il passe dans les quartiers. 

Le faire passer le long de la Grand Rue poserait problème par rapport, notamment, au stationnement.  Ce ne serait pas l’idéal.  Il ne faudrait pas non plus que la Place communale, dont on est en train d’étudier le réaménagement, soit coupée en deux par le tram.

Le tracé évoqué actuellement est donc intéressant.  Il ne perturbe pas trop les quartiers tout en étant proche de la population et en reliant plusieurs points-clés : Coronmeuse, la gare, la Place (sans la couper en deux), les ACEC, Pré Madame, Basse-Campagne.  Les anciennes usines sont envisagées au travers de le future potentielle réaffectation.

 Il est plus coûteux de faire passer le tram dans le centre, mais c’est aussi plus pertinent.  Un certain nombre d’expropriations devront avoir lieu, mais tant que le tracé n’est pas arrêté définitivement, il est difficile de dire dans quelle mesure.

Lire l’article du journal Le Soir 

Lire l’article du journal la Meuse

Lire l’article de la DH

Surréaliste : il est question de le faire passer le tram à travers la FN ! Lire l’article de la DH et l’article du journal La Meuse

Conseil communal du 27 novembre 2008 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative au tracé du futur tram liégeois sur la commune de Herstal

2. Question orale relative au placement de poubelles publiques supplémentaires depuis l’Ecole technique et au-delà du rond-point de la rue Clawenne

3. Question orale relative au paiement de la redevance de « l’Ecailler »