07/09/2008

Questions orale de J. Maus relative aux invitations adressées par M. le Bourgmestre aux entreprises situées sur le territoire communal à l’occasion de son bal du 10 mai 2008 et aux questions éthiques soulevées par celles-ci

A l’occasion de son bal annuel, le Bourgmestre a fait parvenir à des entreprises situées sur le territoire communal des invitations « VIP »Celles-ci étaient invitées à « marquer plus particulièrement leur soutien à Frédéric Daerden » en souscrivant à des formules à 1815 EUR pour 10 personnes ou 1089 EUR pour 6 personnes leur donnant droit à une présence publicitaire sur les lieux.

 

Suite à cette invitation, plusieurs entrepreneurs herstaliens m’ont fait part de leurs interrogations : est-ce adéquat, lorsque l’on est bourgmestre (et partant, garant de l’intérêt général) de se faire sponsoriser  par des entreprises situées sur le territoire de la commune que l’on est appelé à gérer et qui représentent des intérêts privés ? Les entreprises qui choisiront de marquer leur soutien de la sorte au bourgmestre ne vont-elles pas attendre en retour, elles aussi, un soutien quelconque dans les éventuelles démarches qu’elles pourraient être amenées à entreprendre auprès des autorités communales dans le cadre de leurs activités? Enfin, quel est le risque de ne pas répondre favorablement à cette invitation ?

 

Le Bourgmestre a refusé de répondre à ma question, qui a donc été évoquée à huis clos (ce qui explique que la question et le débat qui a eu lieu ne seront pas reproduits ici).

 

A noter qu’avant le conseil, la question a été soulevée à plusieurs reprises dans la presse :

lire l'article de la DH

lire l'article du Soir

Les commentaires sont fermés.