05/08/2007

Le Conseil communal du 28 juin 2007 en bref

Maison cale- Le conseil a marqué son accord sur l’introduction d’une demande de reconnaissance du Musée communal par la Communauté française (subside à la clé : 50 000 EUR).

 

-Le Conseil a également voté sur une proposition de convention de consultance en matière sportive en vue du développement de la pratique du football sur le territoire communal.  Cette convention prendra effet au 1er juillet et se déroulera en deux phases.  La première phase consistera en un état des lieux des infrastructures existantes, des clubs, de leur situation financière etc. (dans la limite des informations qui seront communiquées par les clubs).  Elle durera jusque fin septembre 2007.  Lors de la deuxième phase, le consultant émettra des propositions pour une gestion plus efficace.

D’après le Bourgmestre et l’Echevin, il y a beaucoup de clubs, d’infrastructures, et de pratiquants.  Ces clubs expriment des besoins, notamment financiers en demandant des subsides, mais il y en a trop et il existe une certaine jalousie entre les différents clubs.  C’est pourquoi il peut être utile de s’adjoindre les conseils d’un consultant spécialisé en la matière, dans le but de rendre la politique sportive plus efficace, de permettre à un maximum de sportifs de pratiquer le foot dans de bonnes conditions et de favoriser l’émergence d’un club. Pour exercer cette fonction, le collège a d’emblée choisi Michel FAWAY qui, d’après eux, bénéficie d’une grande connaissance du foot provincial et d’une solide expérience en matière social puisqu’il n’est autre que le secrétaire général du CPAS de Liège.

Le groupe MR a pour sa part voté contre cette proposition, et ce, pour deux raisons.  La première, est le coût de l’opération : 5000 EUR pour 6 mois ! La Commune a actuellement d’autres priorités…La deuxième est le risque de politisation du football. Même si l’Echevin, que j’ai interrogé sur ce point, s’en défend, nous craignons que l’AS Herstal soit favorisée, notamment en raison de la composition de son conseil d’administration, d’autant que le consultant engagé n’est autre qu’un socialiste liégeois !

Lire l'article de la DH

Lire l'article du Soir

 

- Le budget extraordinaire du CPAS est aussi catastrophique que l’ordinaire.

 

- On a parlé du Hall Omnisports de l’ancien athénée royal de Vottem.  La Ministre Arena a octroyé une subvention de 200 000 EUR pour rénover la toiture du Hall en 2006.  Vu la nécessité, la rénovation est allée au-delà des plafonds.  Il reste seulement un faux plafond à poser.  Les activités reprendront leur rythme de croisière après le 15 août.

 

- On a reparlé de la mise en circulation d’un bus interne dans le Grand Herstal. En effet, un article est paru récemment dans la DH, nous apprenant qu’à Seraing, le TEC avait refusé de mettre gratuitement un bus à disposition (comme à Herstal, la commune de Seraing avait envisagé de payer un chauffeur, le bus étant mis gratuitement à disposition par les TEC). Le Bourgmestre a rappelé qu’en septembre 2006, il avait rencontré la direction du TEC, et que c’est celle-ci qui suggérait l’idée d’un bus local plutôt que des extensions de ligne.  Le Bourgmestre s’était donc montré favorable à cette idée.  La commune est actuellement en pleine analyse des poches à desservir dans le cadre du Plan de mobilité.  Ce sera l’occasion de s’asseoir autour de la table avec le TEC. 

 

- On a aussi reparlé de la commission des sports. Elle devait en effet être mise en place en même temps que l’ouverture du tout nouveau Hall omnisports, or ce n’est toujours pas le cas.  Pourtant, elle aurait pu avoir son mot à dire sur l’engagement du consultant en matière sportive ! On ne connaît toujours pas non plus sa composition, ni la portée de ses avis.  L’Echevin a répondu qu’une réunion était prévue le 12/09 avec tous les clubs.  La commission pourrait ainsi être mise sur pied en septembre.  En ce qui concerne sa composition, elle doit encore faire l’objet de discussion au sein du Collège.

 

- La contrepartie touchée par la commune pour la présence d’Intradel sur son territoire a également été évoquée.  Lorsque la taxe sur l’élimination des déchets par incinération avait été votée, on en espérait une recette de 250.000 euros. En fait elle n’est que de 153.000 euros.  Ne pourrait-on pas augmenter cette taxe ou trouver une autre solution ? L’Echevin a expliqué qu’avec la nouvelle usine, la totalité des déchets pourra être incinérée, et qu’ainsi, la recette de la taxe augmentera puisqu’elle est calculée sur les tonnes incinérées

 

- Une commission énergie est créée.  Chaque groupe politique du Conseil y aura un représentant, ainsi que la SRL et le club des entreprises des Hauts Sarts

Les commentaires sont fermés.