12/02/2007

Le conseil du 1er février 2007 en bref

Maison cale

- Il a beaucoup été question de la libéralisation de l’énergie lors du Conseil.  Quelles seront les répercussions pour la commune et pour le citoyen ? Tout le monde est un peu dans l’expectative sur le sujet…Aucune augmentation de la taxation n’est pour l’heure envisagée pour compenser les effets de la libéralisation.  Comme on dit chez nous « e co bin ! »

 

- On a également beaucoup parlé du projet de rond-point, Place du 12e de Ligne.  D’après l’état des lieux dressé par ma collègue Cristina, les commerçants aimeraient des garanties quant à leurs craintes, mais ils ont surtout des promesses.  Ils ont réalisé une maquette à destination du MET afin de montrer qu’il était possible de construire le rond-point autrement, mais leur demande n’a pas été examinée…Le Bourgmestre nous fait remarquer que, puisque c’est une voirie du MET qui est concernée, et non une voirie communale (sauf pour le déclassement partiel du chemin vicinal de la rue Chera), le conseil communal n’est pas compétent, et donc n’a rien a dire sur les réclamations.  C’est le collège qui statuera sur les réclamations et donnera un avis au MET. Comme je l’ai dit au Conseil : « puisque le bourgmestre et le tout nouvel Echevin d’ouverture se sont targués pendant toute la campagne qu’ils pourraient faire profiter les Herstaliens de leurs relais auprès de la Région wallone, c’est le moment de les  faire jouer ces fameux relais ! ».

 

- La question relative à la possibilité de mettre en circulation un mini-bus/taxi-navette pour les séniors n’a pas non plus été vaine.  En effet, la commune a pris contact avec la SRWT et le TEC dans le but de voir comment améliorer le service de transport dans tout le grand Herstal.  Ils ont ainsi pu constater que les entités de Vottem, Milmort et Liers sont moins bien desservies et cela devra être amélioré.  Il existe également des formules pour les populations moins favorisées (personnes âgées, petits revenus etc).  Chaque commune a ainsi son système, en partenariat tantôt avec le CPAS ou avec une ASBL indépendante. La solution qui sera examinée à Herstal ne se limitera pas aux personnes âgées et aux trois entités du haut.  Elle sera plus générale et s’inscrira dans le cadre du plan de mobilité.  Il faudra toutefois tenir compte de sa répercussion financière puisque une partie des frais engendrés sera à charge de la commune.  Dossier à suivre, donc…

 

- Concernant le nombre de terrains à bâtir à vendre sur le territoire communal, il faut constater que toutes les parcelles libres ne sont pas à vendre. De plus, il arrive que certaines parcelles libres soient enclavées et ne puissent être bâties.  D’autre part, beaucoup d’études sont en cours au niveau de l’aménagement du territoire et on ne sait pas encore les décisions qui seront prises. Un relevé doit être fait avec l’Echevin de l’urbanisme.  C’est en cours.  Un réseau informatique permettant de recouper les infos en la matière devrait également être élaboré prochainement. 

 

Budget communal 2007 : les critiques formulées par le MR en séance publique du Conseil

budget

Questions préliminaires

 

J’ai réservé les questions d’opportunité politique pour la séance publique du Conseil. 

 

Comment en effet expliquer :

 

- l’explosion du poste « frais de déplacement et de séjour des mandataires » , qui passe de 1100 EUR à 5500 EUR ?  Le collège s’est « mis au vert » pour préparer la déclaration de politique communale (que nous attendons toujours, d’ailleurs.  Visiblement, le charme bucolique ne les a pas beaucoup inspirés !). 

 

- l’explosion du poste consacré aux « indemnités téléphoniques des mandataires », qui passe de 2169 EUR à 5171 EUR ?  Il s’agit d’une harmonisation pour tous les Echevins (harmonisation vers le haut, bien évidemment !).

 

- l’augmentation des « frais de réception et de représentation », qui passent de 8500 EUR à 10 000 EUR ?  Pas de réponse…D’après le Bourgmestre, ce n’est pas une augmentation importante.

 

Vote et justification

 

Le groupe MR s’est abstenu sur le budget 2007.  En tant que Chef de groupe, je me suis exprimée pour justifier ce choix :

 

« A côté des dépenses somptuaires du collège dont j’ai parlé tout à l’heure, on constate que la pression fiscale pesant sur les herstaliens reste au même niveau, soit un taux de 8,5% à l’IPP et 2600 centimes additionnels au PrI, et ce, alors que la population herstalienne ne cesse de se précariser (les chiffres du nombre de chômeurs et de minimexés parlent d’eux-même : 4352 chômeurs en 2006 contre 422 7en 2005 ; 513 minimexés en 2006 contre 435 en 2005)

 

Bien sûr, vous direz, comme cela a été le cas lors des débats pré-électoraux, que la taxation ne frappe pas les plus faibles.  Cependant, nous considérons au MR qu’il faut également tenir compte des petits ouvriers, employés et indépendants, qui gagnent un salaire plus que modeste et subissent de plein fouet votre politique fiscale.

 

Bien sûr, vous direz également que nous sommes sous plan de gestion et que nous devons respecter certaines contraintes imposées par celui-ci.  Toutefois, une commune comme Huy, bien qu’également sous plan de gestion, parvient à réduire sa pression fiscale avec un passage de 8 à 7,5% à l’IPP, en compressant les dépenses de certains postes, principalement de fonctionnement.  Alors qu’à Huy le budget de fonctionnement a baissé de 7%, le nôtre a augmenté de 8% !

 

Encore une fois,  nous trouvons scandaleux qu’à côté de cette taxation élevée, on se permette le luxe de faire passer les frais de déplacement et de séjour des mandataires de 1100 EUR à 5500 EUR ainsi que leurs indemnités téléphoniques de 2169 EUR à 5171 EUR.  Sans compter les frais de réceptions et de représentation qui passent de 8500 EUR à 10 000 EUR.

 

Le contribuable herstalien appréciera cette gestion de ses deniers durement gagnés !

 

D’autre part, nos voiries se dégradent de plus en plus, nos commerces se meurent (et cela ne va pas s’arranger quand on voit la manière dont s’envisagent la construction du rond point de la place du 12e de ligne), notre environnement se dégrade chaque année davantage !

 

Comme j’avais déjà eu l’occasion de vous le dire, une commune ne se gère pas comme une entreprise.  On ne peut se contenter d’un résultat financier positif : il y a des gens derrière, qui attendent des services en contrepartie des taxes qu’ils paient.  Herstal est une des communes les plus taxées de l’arrondissement, et les contribuables n’ont toujours pas la contrepartie de ce qu’ils payent en qualité de vie !

 

En parlant de qualité de vie, nous constatons que le poste « espaces publicitaires pour la promotion de la commune » est retombé de 42 350 EUR à 0 EUR…J’ose croire que cela ne veut pas dire que cette envie de donner une image positive de la commune, qui s’était fait sentir de manière si forte et soudaine en septembre dernier, serait retombée à néant ! Je préfère croire que vous cherchez des solutions plus durables pour redorer l’image de notre commune !

 

Comme depuis de nombreuses années, c’est de promesses dont nous devons nous contenter, puisque vous précisez que le budget ne comprend pas tous les volets de votre future déclaration de politique communale.  Nous attendons celle-ci avec impatience !"

 

Lire l'article du journal Le soir concernant le budget 2007 de la commune de Herstal

Budget communal 2007 : les critiques formulées par le MR en commission

budget

Les conseillers MR ont posé leurs questions techniques en commission (préparation du conseil auquel le public n’assiste pas).  Parmi celles-ci :

 

- le poste « fête du personnel », qui passe de 0 EUR à 12 500 EUR.    Apparemment les 1000 membres du personnel communal ont été invités pour un souper à la Fabrik.  Si nous ne contestons pas le principe de la fête du personnel communal, nous nous interrogeons sur le montant.  Cela n’aurait-il pas été moins cher de faire cette soirée à la salle de la Ruche ?

 

- le poste « lavage des vitres et tentures » qui passe de 35 000 EUR à 50 000 EUR : apparemment, l’ancien montant ne permettait pas l’entretien des tentures, et comme la commune en a installé de nouvelles, notamment dans les écoles, il convient d’augmenter le budget pour pouvoir procéder à leur entretien

 

- l’explosion du budget consacré aux fabriques d’Eglise.  Apparemment, lors de la mise de notre commune sous plan de gestion, il avait été convenu avec les fabriques d’Eglise qu’elles aussi devraient fournir des efforts financiers.  Cet accord semble commencer à se relâcher et de nouveaux contacts seront pris.  Il est à noter qu’en séance du Conseil, le chef de groupe EPH-CDH (anciens PSC s’étant présentés au scrutin sous l’appellation pseudo-indépendante « EPH », puis ayant à nouveau rejoint le CDH après les élections, encore une fois, comprenne qui pourra…) a fait savoir qu’ils comptaient respecter leur programme quant à la rationalisation des fabriques d’Eglises.  En attendant, ils ont voté pour les budgets tels qu’établis…

 

-qu’est-ce que l’acquisition du site browning pour laquelle un budget a été dégagé ? Il s’agit d’un site rue Faurieux que la commune va peut-être acquérir dans le cadre de la rénovation urbaine, mais aucune décision n’a encore été prise à cet égard.

Conseil communal du 1er février 2007 : les points déposés par le MR

groupe MR

1. Question orale relative à l’éventualité de mettre en circulation un minibus/taxi-navette pour les séniors de l’entité du grand Herstal et environs ?

2. Question orale concernant le projet de construction d’un rond-point Place du 12e de Ligne

3. Question orale relative à l’obtention d’une liste des terrains à bâtir communaux à vendre

 

Mes trois questions orales, l’une relative à l’attribution des terrains de football de la Plaine E. Muraille, l’autre relative au site Internet communal et la troisième relative au droit d’interpellation du Conseil communal par les citoyens, se sont toutes heurtées à un refus d’inscription à l’ordre du jour au motif que ces questions ne rencontraient pas les conditions fixées par l’article 58 du Règlement d’ordre intérieur communal (« Le membre qui se propose de poser une question au conseil communal fait connaître au président l’objet de sa demande par une déclaration écrite, accompagnée d’une note indiquant d’une manière précise les faits sur lesquels les explications sont demandées.  Dans le cas de questions orales, cette déclaration comporte également un exposé des principales considérations que le membre se propose de développer ».)

 

Je suis donc intervenue en début de séance afin d’obtenir quelques précisions concernant ledit article du règlement d’ordre intérieur…dont nous ne disposons d’ailleurs que depuis cet incident, et ce, alors que le nouveau conseil a été installé en décembre 2006!

 

En effet, aucun des conseillers MR n’a jusque là déposé pareille note ou exposé, et cela n’a jamais constitué un obstacle au dépôt de nos questions !

 

Nous n’avons pas été beaucoup plus avancés avec les explications qui nous ont été fournies.  Tout est en fait une question d’appréciation…il ne faut pas de note à proprement parler, mais il faut que la question soit suffisamment précise, ce qui au final est fort subjectif.

 

D’autre part, il est à noter que d’autres conseillers avaient déposé des points ne respectant pas le Code de la démocratie locale, et que ces points ont pu être inscrits.  Comprenne qui pourra…

 

Et après ça, le ministre Courard reprochera encore à l’opposition de ne pas faire son travail…

 

Qu’à cela ne tienne, je reposerai mes questions en mars…

08/02/2007

Roxane Rütter en concert à la salle de l'équipe ce samedi 10 février

roxane

Venez nombreux encourager cette jeune artiste vottemoise !!

11:31 Écrit par Jennifer Maus dans Vie herstalienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : concert, vottem |  Facebook |