12/02/2007

Budget communal 2007 : les critiques formulées par le MR en séance publique du Conseil

budget

Questions préliminaires

 

J’ai réservé les questions d’opportunité politique pour la séance publique du Conseil. 

 

Comment en effet expliquer :

 

- l’explosion du poste « frais de déplacement et de séjour des mandataires » , qui passe de 1100 EUR à 5500 EUR ?  Le collège s’est « mis au vert » pour préparer la déclaration de politique communale (que nous attendons toujours, d’ailleurs.  Visiblement, le charme bucolique ne les a pas beaucoup inspirés !). 

 

- l’explosion du poste consacré aux « indemnités téléphoniques des mandataires », qui passe de 2169 EUR à 5171 EUR ?  Il s’agit d’une harmonisation pour tous les Echevins (harmonisation vers le haut, bien évidemment !).

 

- l’augmentation des « frais de réception et de représentation », qui passent de 8500 EUR à 10 000 EUR ?  Pas de réponse…D’après le Bourgmestre, ce n’est pas une augmentation importante.

 

Vote et justification

 

Le groupe MR s’est abstenu sur le budget 2007.  En tant que Chef de groupe, je me suis exprimée pour justifier ce choix :

 

« A côté des dépenses somptuaires du collège dont j’ai parlé tout à l’heure, on constate que la pression fiscale pesant sur les herstaliens reste au même niveau, soit un taux de 8,5% à l’IPP et 2600 centimes additionnels au PrI, et ce, alors que la population herstalienne ne cesse de se précariser (les chiffres du nombre de chômeurs et de minimexés parlent d’eux-même : 4352 chômeurs en 2006 contre 422 7en 2005 ; 513 minimexés en 2006 contre 435 en 2005)

 

Bien sûr, vous direz, comme cela a été le cas lors des débats pré-électoraux, que la taxation ne frappe pas les plus faibles.  Cependant, nous considérons au MR qu’il faut également tenir compte des petits ouvriers, employés et indépendants, qui gagnent un salaire plus que modeste et subissent de plein fouet votre politique fiscale.

 

Bien sûr, vous direz également que nous sommes sous plan de gestion et que nous devons respecter certaines contraintes imposées par celui-ci.  Toutefois, une commune comme Huy, bien qu’également sous plan de gestion, parvient à réduire sa pression fiscale avec un passage de 8 à 7,5% à l’IPP, en compressant les dépenses de certains postes, principalement de fonctionnement.  Alors qu’à Huy le budget de fonctionnement a baissé de 7%, le nôtre a augmenté de 8% !

 

Encore une fois,  nous trouvons scandaleux qu’à côté de cette taxation élevée, on se permette le luxe de faire passer les frais de déplacement et de séjour des mandataires de 1100 EUR à 5500 EUR ainsi que leurs indemnités téléphoniques de 2169 EUR à 5171 EUR.  Sans compter les frais de réceptions et de représentation qui passent de 8500 EUR à 10 000 EUR.

 

Le contribuable herstalien appréciera cette gestion de ses deniers durement gagnés !

 

D’autre part, nos voiries se dégradent de plus en plus, nos commerces se meurent (et cela ne va pas s’arranger quand on voit la manière dont s’envisagent la construction du rond point de la place du 12e de ligne), notre environnement se dégrade chaque année davantage !

 

Comme j’avais déjà eu l’occasion de vous le dire, une commune ne se gère pas comme une entreprise.  On ne peut se contenter d’un résultat financier positif : il y a des gens derrière, qui attendent des services en contrepartie des taxes qu’ils paient.  Herstal est une des communes les plus taxées de l’arrondissement, et les contribuables n’ont toujours pas la contrepartie de ce qu’ils payent en qualité de vie !

 

En parlant de qualité de vie, nous constatons que le poste « espaces publicitaires pour la promotion de la commune » est retombé de 42 350 EUR à 0 EUR…J’ose croire que cela ne veut pas dire que cette envie de donner une image positive de la commune, qui s’était fait sentir de manière si forte et soudaine en septembre dernier, serait retombée à néant ! Je préfère croire que vous cherchez des solutions plus durables pour redorer l’image de notre commune !

 

Comme depuis de nombreuses années, c’est de promesses dont nous devons nous contenter, puisque vous précisez que le budget ne comprend pas tous les volets de votre future déclaration de politique communale.  Nous attendons celle-ci avec impatience !"

 

Lire l'article du journal Le soir concernant le budget 2007 de la commune de Herstal

Les commentaires sont fermés.