21/12/2006

Question orale de J. Maus relative à la possibilité pour Herstal de participer au projet « la route des terrils »

terrils 

Question

 

"La route des terrils" est un projet touristique soutenu par l’Eurégio Meuse-Rhin et la Région wallonne qui a pour objectif de restructurer les paysages des terrils et des installations minières dans une perspective de développement durable.  Le but est d’ouvrir les terrils à un  tourisme doux, en offrant aux promeneurs des sentiers thématiques, parsemés de modules interactifs, des espaces scénographiés, des aires de repos..., tout en protégeant la biodiversité et le paysage.

 

Le projet de "la Route des Terrils" regroupe notamment les communes de St Nicolas, Soumagne, Chaudfontaine, Flemalle, Fléron, et bien d’autres encore.  En revanche, d’après nos renseignements, la commune d’Herstal aurait été contactée pour faire partie du projet mais aurait estimé ne pas devoir répondre de manière positive.

 

Nous souhaiterions donc connaître les raisons de ce refus.

 

Nous rappelons tout d’abord que l’étude préalable au SSC définit les terrils comme les seules masses boisées de la commune et les classe parmi les atouts du réseau écologique à Herstal.  Il souligne également l’importance, dans le contexte fortement urbanisé de la commune, de protéger les derniers points de vue et zones d’intérêt paysager, au nombre desquelles se trouvent nos terrils, pour contribuer au cadre de vie et au bien-être des habitants

 

Nous rappelons également qu’attirer des promeneurs dans notre commune aurait indéniablement un impact positif sur nos commerces, et nos établissements horeca. 

 

Nous attirons enfin l’attention sur l’intérêt éducatif que peut avoir un tel projet pour les enfants de notre commune (visites d’écoles, stages environnementaux en collaboration avec le milieu associatif local).

 

Dès lors, nous souhaiterions savoir si notre commune a encore la possibilité de participer à ce projet de "route des terrils" et, si tel est le cas, si nous saisirons cette fois cette opportunité et quels seraient les subsides dont la commune pourrait bénéficier (européens, régionaux,…).

 

Réponse

 

En substance, l'Echevin a répondu que l'idée est intéressante, mais que le litige non encore clos au sujet du terril de la Petite Bacnure empêche pour l'instant la commune de participer au  projet de "Route des terrils".  Il ne serait pas envisageable d'inscrire nos autres terrils dans un premier temps et de s'occuper de la Petite Bacnure ensuite car ce dernier terril est le plus intéressant au niveau environnemental et touristique. Affaire à suivre donc...

Les commentaires sont fermés.