21/12/2006

Le Conseil du 21 décembre 2006 en bref

Maison cale 

- La proposition relative au placement d'écrans anti-bruit transparents pour concilier intérêts des commerçants et intérêts des riverains a été jugée intéressante par le bourgmestre et sera jointe au dossier

- Nous avons obtenus certains éclaircissements quant au projet de rond-point sur la Place du 12e de Ligne.  Le bourgmestre a rencontré les commerçants, des représentants du MET et de la Police d'Herstal à ce sujet.  Pendant les travaux, la circulation à cet endroit sera maintenue car ceux-ci se dérouleront en 3 phases.  Après les travaux, il est certain que le stationnement "sauvage" rue du Crucifix et devant le magasin de légumes ne pourra plus avoir lieu.  Le terrain du MET actuellement utilisé par une auto-école comme terrain de manoeuvres pourra être réaménagé de sorte à offrir quelques places de parking pour les clients des commerces concernés. Le projet de rond-point devrait apporter un plus à la commune en terme de mobilité, notamment à la sortie d'Intradel car, dans un deuxième temps, le tronçon de route actuellement inutilisé sera prolongé jusqu'au rond-point.

- La commission des sports devrait être recréee en février/mars, en même temps que l'ouverture du nouveau hall omnisports

- La commune va prochainement faire l'acquisition d'un nouveau camion hydrocureur (très cher...).  Nous verrons à ce moment là si les avaloirs seront mieux nettoyés...

- Afin de pouvoir réaliser les travaux prévus, l'intercommunale Intradel doit contracter un emprunt.  Pour obtenir un taux d'intérêt avantageux, elle a demandé la garantie des communes associées.  Si la garantie est acceptable, les conditions imposées par le Ministre Courard pour les communes sous plan de gestion (dont Herstal) le sont nettement moins.  Ces conditions visent en effet à un maintien en équilibre de la partie "traitement des déchets" du budget, ce qui a un impact sur la taxation de ceux-ci, et donc sur le citoyen, ce qui est inacceptable. Il est également inacceptable que les communes sous plan de gestion fassent l'objet d'un traitement différencié par rapport aux autres communes.  Le MR a accepté de voter la proposition du collège d'accorder la garantie mais sans les conditions, comme pour les communes qui ne sont pas sous plan de gestion.  Notre position a été très claire à ce sujet.

Les commentaires sont fermés.