14/08/2006

Commune envie de booster la jeunesse !

Que ce soit dans les clos, sur les places, dans les rues ou près de la gare de Herstal, il n’est pas rare de croiser les jeunes du quartier qui se retrouvent pour manger un bout, parler, écouter de la musique…

 

Rien de mal à cela ! Mais cela peut vite dégénérer en conflit lorsque les sachets de frites et les canettes jonchent le sol, que le bruit empêche les riverains de fermer l’œil avant une heure du matin, et que le phénomène « de bande » crée un sentiment d’insécurité, spécialement auprès des plus âgés.

 

D’autre part, il est bien plus valorisant pour les jeunes d’avoir un endroit rien qu’à eux pour se réunir, discuter, réfléchir et créer des liens.  Encadrés par un ou plusieurs éducateurs, les jeunes peuvent aussi développer des projets et activités, participer de manière active à la vie sociale et culturelle de leur commune et ainsi, se sentir responsabilisés.

 

C’est pourquoi le MR propose la création, dans chaque entité, d’une maison de jeunes où serait garantie la neutralité tant philosophique, que politique ou encore religieuse.

 

Cela marche dans bien d’autres communes.  Pourquoi pas chez nous ?

23:18 Écrit par Jennifer Maus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : insecurite, jeunes |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.