27/12/2005

Mon parcours

Commençons par le commencement…J’ai effectué ma scolarité primaire à l’Ecole libre de Vottem, rue Ferdinand Nicolay, où je pense avoir laissé l’image d’une petite fille sage, un peu timide, douée pour le français et les maths….mais absolument nulle en gymnastique !

 

A la fin de ma 6ème primaire, j’ai pris la direction du centre-ville pour effectuer mes études secondaires, au D.I.C. Collège.  Passionnée de lecture et de communication, j’ai tout naturellement opté pour une filière latin-langues.  La petite fille sage est devenue un peu rebelle et révolutionnaire, avec, déjà, l’envie de changer le monde et de combattre les injustices. 

 

Si cette époque me rappelle l’éducation stricte que j’ai reçue et l’apprentissage des connaissances qui allaient me permettre, par la suite, de pouvoir suivre un cursus universitaire avec succès, je garde aussi, et je dirai même, surtout, des souvenirs d’amitié, et de virées mémorables dans le carré tout proche !

 

Le diplôme en poche à 17 ans seulement, mais néanmoins déterminée dans mes choix, je me suis inscrite à la fac de droit de l’Université de Liège, où j’ai très vite fait preuve d’un grand intérêt pour les matières civiles, qui me semblaient les plus concrètes, les plus proches des citoyens dans leur vie de tous les jours.

 

Membre passif depuis plusieurs années de l’ancien PRL puis du MR, j’ai peu à peu ressenti l’envie de m’investir activement et de faire plus ample connaissance avec le monde politique.  C’est ainsi qu’avec d’autres jeunes réformateurs, j’ai soutenu les liégeois du MR aux élections régionales de juin 2004 en participant à leur campagne.

 

Distribution de tracts, collage, meetings au son de la musique « jump » de Van Halen, rencontres politiques avec les citoyens : je suis contaminée par le virus de la politique !  Licenciée en droit avec grande distinction à 22 ans, je suis engagée au sein du cabinet du vice-premier ministre et ministre des Finances, Didier Reynders, où j’intègre la cellule fiscale.